A la une >>

Visite du salon Batimat – rénovation énergétique de l’habitat : Cécile Duflot signe trois chartes qui enrichissent le dispositif « RGE » et l’ouvrent aux professionnels réalisant des études et aux industriels

4 novembre 2013 | Mis à jour le 27 janvier 2014

À l’occasion de sa visite à Bâtimat, Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, a signé aujourd’hui trois chartes « RGE » avec l’Ademe et les filières du bâtiment.

La mention « RGE », enrichie et étendue à de nouveaux professionnels, prend un nouveau nom et devient « Reconnu garant de l’environnement ». Elle permet aux particuliers d’identifier plus facilement les entreprises et artisans bénéficiant d’une qualification professionnelle reconnue en matière de rénovation énergétique.

La montée en compétence des professionnels pour assurer un grand nombre de rénovations de qualité constitue un pilier indispensable à la réussite du plan de rénovation énergétique de l’habitat lancé par le Président de la République en mars dernier.

Les trois chartes signées aujourd’hui attestent de la mobilisation des professionnels pour atteindre les objectifs ambitieux de construction et rénovation du Gouvernement :
- élargissement de la démarche « RGE travaux » qui est prolongée de deux ans et étendue aux certifications portant sur une « offre globale » de rénovation ;
- lancement de la mention « RGE études » pour identifier les professionnels de la maîtrise d’œuvre (bureaux d’étude, économistes de la construction, architectes) compétents en matière d’amélioration de la performance énergétique et engager la montée en compétence de ces maîtres d’œuvre ;
- engagement des industriels produisant les matériaux de construction et de rénovation à renforcer l’aspect « économies d’énergie » dans la formation des artisans et à promouvoir la mention « RGE ».

Au cours de sa visite à Bâtimat, Cécile Duflot est également allée à la rencontre d’institutionnels et d’entreprises qui jouent un rôle essentiel dans la transition énergétique et écologique des bâtiments : les fédérations FFB (Fédération française du bâtiment) et Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) ; le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment), établissement public au service de l’innovation dans le bâtiment ; le CNDB (Comité national pour le développement du bois) ; le groupe Saint-Gobain, Constructions & Bioressources, Mathis SA et Carea, des exemples d’entreprises qui développent des solutions innovantes et performantes en matière d’isolation et de matériaux bio-sourcés.

Enfin, aux côtés de Stéphanie Auxenfans, directrice des salons Bâtimat, Cécile Duflot a ouvert le concours de l’innovation pour le bâtiment. En 2011, 211 innovations ont été présentées.

Bâtimat, un salon dédié à la l’innovation dans le secteur du bâtiment

Le salon international Bâtimat, qui se tient du 4 au 8 novembre 2013 à Villepinte, est dédié à la construction, et notamment à l’innovation dans le secteur du bâtiment (nouveaux matériaux, techniques innovantes…).
Profils des 2 500 exposants : institutionnels et PME françaises innovantes dans les sujets de la rénovation thermique, des économies d’énergie, matériaux bio-sourcés, qualité de l’air intérieur, habitat modulaire…
En 2013, la performance énergétique est à l’honneur, qu’elle soit liée à l’efficacité énergétique passive ou active, avec un accent sur le bois dans la construction, les matériaux bio-sourcés et l’isolation par l’extérieur.

le communiqué de presse : Visite du salon Batimat (PDF- 72.3 ko)


Pour en savoir plus, consulter le dossier de presse et les chartes RGE sur le site du ministère