A la une >>

Visite d’un SIAO et d’un centre d’hébergement

2 novembre 2012 | Mis à jour le 16 avril 2014

A l’occasion du déploiement du plan d’urgence hivernal pour loger les sans-abri, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, accompagné de Cécile Duflot et de la ministre déléguée à la lutte contre l’exclusion Marie-Arlette Carlotti, se sont rendus auprès des personnes hébergées et des professionnels qui les accueillent.

Jeudi 1er novembre, les ministres se sont rendus au Service Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAO) du Val de Marne, géré par la Croix Rouge Française. Ce dispositif regroupe différentes compétences : la plate-forme de réponse et d’écoute au numéro d’urgence 115 pour le département, un pôle hôtelier (accompagnement des familles hébergées à l’hôtel) et quatre équipes mobiles (Samu Social). La Croix Rouge accueille également sur place le SIAO « insertion », géré par un groupement d’associations, qui assure de façon coordonnée les missions d’hébergement d’insertion et de logement de transition.

Ce service intégré permet d’améliorer l’orientation et la prise en charge des personnes sans-abri ou risquant de l’être, et de construire des parcours d’insertion adaptés, conduisant chaque personne à une amélioration de ses conditions de vie et à une autonomie.

La visite s’est ensuite poursuivie au centre d’hébergement Pierre Petit (association Aurore), qui gère un dispositif pérenne de 85 places, ainsi qu’un pavillon supplémentaire, qui vient d’ouvrir pour la période hivernale. Installé dans l’enceinte de l’hôpital Saint-Vincent de Paul depuis décembre 2011, ce centre accueille les personnes 24 heures sur 24, de façon inconditionnelle, en chambres individuelles. Une partie de la structure accueille des hommes de plus de 55 ans ou très dégradés par la vie à la rue, une autre reçoit des hommes et femmes marqués par un parcours d’errance (seuls ou en couples sans enfant). Des accompagnements spécifiques sont proposés en partenariat avec le milieu hospitalier.

A l’occasion de ces visites, le Premier ministre a rappelé les engagements pris par le Gouvernement pour faire face à l’urgence sociale : une enveloppe de 50 millions d’euros a été affectée à l’hébergement d’urgence et la veille sociale, une circulaire a été adressée aux préfets de région pour leur demander d’établir des projets territoriaux de « sortie de l’hiver » de façon à éviter les remises à la rue, une autre pour mettre fin aux expulsions des ménages prioritaires au regard du DALO (droit au logement opposable).

Le Premier ministre a donné rendez-vous à l’ensemble des partenaires de la lutte contre la pauvreté à la conférence des 10 et 11 décembre, pour l’annonce d’un plan ambitieux et réaliste contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, intégrant un volet de réforme du secteur de l’hébergement et de l’accès au logement.