A la une >>

Un contrat pour redynamiser les zones commerciales et artisanales des quartiers populaires, partout en France

13 juillet 2016| Mis a jour le 17 octobre 2016

Mercredi 13 juillet, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat Durable, s’est rendue à Pantin, en Seine-Saint-Denis, pour y signer le Contrat d’Objectifs et de Performance 2016-2020 de l’EPARECA qui vise à reconquérir les zones commerciales et artisanales de la ville, et à offrir ainsi aux habitants un cadre de vie plus agréable.

Signature du Contrat d’Objectifs et de Performance de l’EPARECA à Pantin

Le contrat a été signé en présence d’Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat Durable, Martine Pinville, Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire et Hélène Geoffroy, Secrétaire d’Etat chargée de la Ville.

Il fixe les orientations stratégiques et les objectifs opérationnels de l’Établissement public national d’aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux (EPARECA) pour la période 2016-2020.

Qu’est-ce que l’EPARECA ?
L’EPARECA (Etablissement public national d’aménagement et de restructuration des centres commerciaux et artisanaux) est le promoteur public national de locaux commerciaux et artisanaux en France. Il accompagne depuis 20 ans les collectivités locales dans la reconquête de leurs zones commerciales et artisanales de proximité, au sein des quartiers populaires.

A cette occasion, Emmanuelle Cosse, Martine Pinville et Hélène Geoffroy ont visité le pôle artisanal des métiers d’art, un espace ouvert au public dédié à la promotion des artisans-créateurs de la ville de Pantin et des environs. Son implantation a justement été rendue possible grâce à l’intervention de l’EPARECA, de la ville de Pantin, et d’Est Ensemble.

Objectif : améliorer la qualité de vie et l’habitat

Emmanuelle Cosse a salué ce nouveau Contrat d’Objectifs et de Performance, qui participe à la construction d’une ville inclusive et offre à ses habitants un cadre de vie durable en développant les commerces à proximité des logements, ou en rez-de-chaussée des immeubles d’habitation comme c’est le cas à Pantin par exemple.

« Offrir aux habitants de chaque quartier, y compris les plus défavorisés, cette qualité de vie et cette attractivité est une priorité politique de justice sociale à mes yeux. » Emmanuelle Cosse

Tout en poursuivant la mission d’appui des politiques publiques nationales en faveur du commerce et de l’artisanat dans ces quartiers, ce contrat mise également sur le développement durable en visant la diminution de l’impact environnemental des espaces commerciaux, de la conception à l’exploitation.

« Pour être durable, l’habitat doit être abordé dans sa globalité, en fonction du lieu où l’on vit, avec ses enjeux énergétiques, de santé environnementale, d’accès aux services publics et collectifs, d’accès à l’emploi… » Emmanuelle Cosse

Signature du Contrat d’Objectifs et de Performance de l’EPARECA à Pantin