A la une >>

Sylvia Pinel remet le Grand Prix de l’urbanisme 2015 à Gérard Pénot

25 novembre 2015 | Mis à jour le 16 février 2016

La cérémonie du Grand Prix de l’urbanisme 2015 a eu lieu ce mercredi 25 novembre à l’Espace Pierre Cardin à Paris. A cette occasion, la ministre du Logement, Sylvia Pinel, a remis officiellement le diplôme du Grand Prix à Gérard Pénot, urbaniste qui allie simplicité et efficacité.


Cérémonie de remise du Grand Prix de l'Urbanisme 2015


Mercredi 25 novembre, la cérémonie ouverte par Paul Delduc, directeur général de l’Aménagement, du Logement et de la Nature, a laissé place à trois débats en présence du lauréat, Gérard Pénot :

  • La ville au corps à corps avec Alexandre Chemetoff, Grand Prix de l’urbanisme 2000 ; François Cornut-Gentille, député-maire de Saint-Dizier et Nicolas Ferrand, directeur général de l’EPA Marne-la-Vallée
  • La ville des usages avec Emmanuel COMBAREL, architecte ; Martine FLAMANT, experte en logement social et Johanna ROLLAND, maire de Nantes, présidente de Nantes Métropole
  • La responsabilité de l’architecture pour la ville avec Marc BARANI, Grand Prix de l’architecture 2013 ; Stéphanie LABAT, directrice générale adjointe, chargée du développement d’Harmonie Habitat, Nantes et Christian de Portzamparc, Grand Prix de l’urbanisme 2004.


L’ouvrage La ville au corps à corps, sur l’œuvre du lauréat Gérard Pénot, a également été distribué à l’ensemble des invités.

L’urbaniste Gérard Pénot salué pour son travail exemplaire


En fin d’après-midi, Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, a décerné le Grand Prix de l’Urbanisme 2015 à Gérard Pénot, pour son travail exemplaire sur l’insertion urbaine et la transformation des grands ensembles, impliquant les habitants.


« Je salue sa capacité à réaliser des espaces publics de grande qualité, offrant confort, plaisir et convivialité aux usagers, tout en étant frugaux et faciles à entretenir sur le long terme. Cela exige écoute des habitants, souci du quotidien, capacités de négociation et de concertation, et opiniâtreté… Les valeurs qu’il défend m’apparaissent tout à fait essentielles pour offrir une intervention urbaine juste et appropriée à chaque lieu de notre territoire. » Sylvia Pinel


Gérard Pénot, né en 1949 à Paris, et son équipe de l’Atelier Ruelle ont recomposé le centre de Saint-Nazaire et de nombreux grands ensembles, comme à Rennes ou à Saint-Dizier.
À Nantes, l’incroyable mutation d’un grand ensemble signe la performance de son travail. Il s’attaque aussi à d’autres sujets ardus tel le réaménagement urbain de la gare de Perrache à Lyon qui dresse aujourd’hui un obstacle entre la ville et le quartier de la Confluence.


Qu’est-ce que le Grand Prix de l’Urbanisme ?


Attribué annuellement par un jury international de haut niveau, présidé par le directeur général de l’Aménagement, du Logement et de la Nature au ministère en charge de l’Urbanisme, le Grand prix de l’urbanisme salue généralement, parmi les nombreux métiers de la ville, celui qui agit sur l’espace urbain quelles que soient l’échelle et la nature de l’intervention.


Le Grand prix de l’urbanisme est attribué à une personnalité ayant particulièrement œuvré dans la création ou la réflexion urbaine. Il contribue à mieux faire connaître les enjeux de l’urbanisme contemporain en mettant en valeur les meilleurs des professionnels qui y contribuent.
Un ouvrage est dédié à la présentation de l’oeuvre de Gérard Pénot est publié dans la collection « Grand prix de l’urbanisme », aux éditions Parenthèses (publication novembre 2015).

Les lauréats précédents


1989, Michel Steinebach - 1990, Jean-François Revert - 1991, Jean Dellus - 1992, Antoine Grumbach - 1993, Bernard Huet - 1998, Christian Devillers - 1999, Philippe Panerai et Nathan Starkman - 2000, Alexandre Chemetoff et Grand prix Europe décerné exceptionnellement à Manuel de Sola-Morales, Barcelone - 2001, Jean-Louis Subileau - 2002, Bruno Fortier - 2003, Michel Corajoud - 2004, Christian de Portzamparc et Prix spécial du jury à Bernardo Secchi - 2005, Bernard Reichen et Grand prix spécial du jury à Alvaro Siza - 2006, Francis Cuillier et Prix spécial du jury Jean Frébault - 2007, Yves Lion - 2008, David Mangin – 2009, François Ascher - 2010, Laurent Théry - 2011, Michel Desvigne et Joan Busquets, prix spécial Europe – 2012, François Grether – 2013, Paola Vigano – 2014, Frédéric Bonnet.


Le communiqué de presse


Le discours de Sylvia Pinel


Crédits photo Une : Arnaud Bouissou/MEDDE-MLETR