A la une >>

Sylvia Pinel au quartier de la Duchère, à Lyon

2 juillet 2015| Mis a jour le 16 novembre 2015

Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité s’est rendue à Lyon (69), jeudi 2 juillet, avec Myriam El Khomri, secrétaire d’État à la politique de la ville, pour assister à la démolition de la dernière tour du quartier de la Duchère (dans le cadre du PNRU) et se faire présenter le dispositif de relogement de ses habitants.

La démolition de la barre HLM 230, datant des années 60, permettra de construire des logements neufs et diversifiés, dans le cadre de la rénovation du quartier de la Duchère. L’objectif est de mieux répondre aux besoins des ménages, de favoriser la mixité sociale et de rééquilibrer l’offre de logements sociaux entre les territoires.

Une rénovation de quartier qui tient compte des enjeux de mixité sociale

Le projet de rénovation urbaine de la Duchère prévoit :

  • La démolition de plus de 1 700 logements sociaux (8 bâtiments), reconstruits en partie sur site mais aussi dans les autres quartiers de Lyon dans une logique de rééquilibrage de l’offre de logement social à l’échelle de la ville, pour un mieux-être social et une ville plus mixte. Les travaux de démolition prévus dans la convention ANRU, d’un montant de 4,8 M€ HT ont débuté en septembre 2014.
  • La reconstruction de 1 700 logements diversifiés sur site, permettant de proposer de vrais parcours résidentiels et ramener le taux de logement social de 80 % à 55 % au terme du projet. Environ 1 000 logements neufs ont déjà été livrés, dont 35 % en accession, 29% logement locatifs sociaux, 14% de logements étudiants, 13% de logements locatifs libres ou intermédiaires.
  • De nombreux équipements publics construits ou réhabilités, à l’image de la halle d’athlétisme Stéphane Diagana, mais également des écoles, des crèches, un gymnase ou encore une maison des fêtes et des familles.
  • L’implantation de nombreuses entreprises, le quartier étant en Zone Franche Urbaine (ZFU). Début 2013, 566 entreprises étaient implantées sur le périmètre de la ZFU Duchère. A l’horizon 2017, 10 000 m2 de locaux d’activités neufs seront construits, ainsi qu’un parc d’activités de 20 000 m2 à Vaise (Greenopolis) et 7 600 m2 de locaux commerciaux.
  • Les habitants ont choisi à 79 % de rester dans la ville de Lyon (52 % sur le quartier de La Duchère), les 21 % restants ont opté majoritairement pour d’autres communes de la Métropole.

Un quartier en pleine mutation

Après 10 ans de vaste rénovation urbaine, la Duchère a reçu le label national EcoQuartier en septembre 2013.

La Duchère, quartier populaire historique à l’ouest de Lyon

Le quartier de la Duchère, situé dans le 9e arrondissement de Lyon, a été construit entre 1958 et 1963, dans un contexte de pénurie de logements. Il est composé de hautes et longues barres d’immeubles, et compte, en 2003, environ 12 400 habitants, soit le quart de la population de l’arrondissement, et 5 194 logements, dont près de 80 % de logements sociaux.

Dès 1999, l’objectif de diversification du quartier est mis en avant par la mairie pour construire le projet de renouvellement urbain de la Duchère : il s’agit d’attirer une part de population nouvelle tout en conservant au au quartier une fonction populaire, et de permettre aux habitants qui le désirent de rester dans le parc social ou d’accession de la Duchère. Pour cela il faut aller au-delà de l’aménagement des espaces publics en démolissant certaines barres et en construisant un autre habitat.

Le projet de rénovation urbaine Lyon La Duchère s’inscrit pleinement, dès le début, dans le Plan Local pour l’Habitat du Grand Lyon. Signé en novembre 1998, son principal objectif est un rééquilbrage de l’offre locative sociale entre le centre de Lyon (où le pourcentage de logements sociaux est inférieur à 20%) et l’ouest de l’agglomération.

Une convention avec l’ANRU est signée le 13 mai 2005 pour la rénovation urbaine du quartier.

> En savoir plus sur cette convention

Avec un budget global prévisionnel de 750 millions d’euros, le Projet Lyon-la Duchère est financé au deux tiers par 16 partenaires publics dont la ville de Lyon, le Grand Lyon, le département du Rhône, la région Rhône-Alpes, l’État, l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’Égalité des chances (ACSé), l’Europe et leurs partenaires. Le tiers restant est financé par des investissements privés.