A la une >>

Sylvia Pinel à Decazeville

22 mai 2015 | Mis à jour le 16 novembre 2015

Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité s’est rendue à Decazeville, en Aveyron, vendredi 22 mai 2015. Au programme, visite du centre-bourg. Une occasion également pour la ministre de rappeler les actions du gouvernement pour renforcer l’attractivité des centres-bourgs, et plus généralement des territoires ruraux.

"La France est en effet structurée par un maillage de centres-bourgs hérité de son histoire, et qui fait sa force en matière de cohésion territoriale" Sylvia Pinel

Revitaliser les centres-bourgs : un enjeu pour l’égalité des territoires

La ministre a souligné l’enjeu important que représentent les centres-bourgs pour l’égalité des territoires : ils constituent, pour un territoire donné, des pôles de centralité et d’attraction en termes de services publics, de dynamisme économique, d’accès à la culture ou aux loisirs, et de lien social.

De nombreux centres-bourgs ne peuvent plus aujourd’hui remplir ces missions essentielles, soit parce qu’ils sont désertés et paupérisés, soit parce qu’ils ont absorbé très vite de nouveaux habitants. Face à ce constat, l’État a organisé en 2014 un appel à manifestation d’intérêt (AMI). Sur 300 projets présentés, 54 projets ont été retenus et seront soutenus. Une enveloppe nationale de 40 millions d’euros par an, sur 6 ans, est prévue pour accompagner ces projets, à laquelle d’autres crédits (notamment des collectivités) pourront s’ajouter. Ce sont des projets transversaux qui visent à limiter l’étalement urbain, à redynamiser l’offre de commerces, à créer des équipements et des services adaptés aux besoins des habitants, à relancer l’activité économique, ou encore à rénover ou réaliser des logements dans des communes rurales de moins de 10 000 habitants. Decazeville fait partie des communes retenues en raison de la qualité et de l’ambition du projet, mais aussi grâce à la mobilisation et au volontarisme des élus et acteurs locaux.

"Votre énergie et votre détermination renforcent ma conviction : nous avons raison de faire confiance à l’intelligence du terrain et à la capacité d’agir des acteurs locaux" Sylvia Pinel

Le projet exemplaire de revitalisation de Decazeville

Decazeville, commune de 5 935 habitants (source INSEE, 2012), est connue pour avoir été un centre sidérurgique important, en particulier au début du XXe siècle avec une population active de 9 000 travailleurs et une production d’un million de tonnes de fonte par an. Cette activité, déclinante, a amené Decazeville à se diversifier et à développer d’autres industries : métallurgie, industrie du bois, chaudronnerie, production de tubes en acier. La dernière mine a définitivement fermé en juin 2001. La ville, qui a subi de plein fouet le déclin de l’industrie minière, voit sa population diminuée.

Le projet de revitalisation du centre-bourg présente une stratégie adaptée à la situation de Decazeville, avec une bonne intégration des différents enjeux ciblés par l’AMI, et un programme d’action cohérent par rapport au diagnostic et aux résultats attendus. Il doit s’articuler avec les aménagements envisagés dans les autres quartiers de la cité, en particulier avec l’ancien site sidérurgique en cours de reconversion.
5 000 m² seront transformés en surfaces perméables (percée verte, jardins publics et jardins suspendus), et le changement de destination des rez-de-chaussée des immeubles sera favorisé pour adapter le tissu commercial. De nouveaux logements en centre-ville seront construits sur un périmètre bien identifié. D’autres seront rénovés. Ce projet a pour but d’attirer tous les types de population et notamment les classes moyennes(primo-accédants et personnes retraitées).

 

Crédits photo Une : préfecture de l’Aveyron