A la une >>

Solidaires pour l’habitat : Emmanuelle Cosse intervient à la première assemblée générale

12 mai 2016| Mis a jour le 8 juillet 2016

Jeudi 12 mai, Emmanuelle Cosse est intervenue en clôture de la première assemblée générale du mouvement Solidaires pour l’habitat (SOLIHA), encourageant son action en faveur de l’accès au logement pour tous.



SOLIHA, acteur engagé en faveur de l’habitat des plus fragiles



En clôture de la première Assemblée Générale de la Fédération Solidaires pour l’habitat (SOLIHA), Emmanuelle Cosse a salué l’action partenariale du mouvement en matière d’accès au logement pour tous, priorité de son action, et la mise en place de son nouveau conseil d’administration.



Engagé en faveur de la réhabilitation accompagnée, de l’accompagnement social des personnes, de la gestion locative sociale et de la production d’habitat d’insertion, SOLIHA participe également au développement du programme « Habiter mieux », qui lutte contre la précarité énergétique des ménages.

Le mouvement SOLIHA
Né en 2015 de la fusion de la fédération des PACT et du réseau Habitat & Développement, le mouvement SOLIHA (Solidaires pour l’Habitat) est un acteur associatif engagé dans l’amélioration de l’habitat. A travers 197 associations et organismes locaux, SOLIHA est présent dans tous les territoires aux côtés de ceux qui veulent améliorer les conditions d’habitat des populations défavorisées, fragiles et vulnérables et revitaliser les bourgs et quartiers dégradés.

Développer des logements abordables pour tous



Devant les membres du mouvement SOLIHA, Emmanuelle Cosse a rappelé l’engagement de l’Etat pour produire des logements abordables et accessibles à tous :

  • en 2015, plus de 120 000 logements locatifs sociaux ont été construits, créant ainsi des emplois et améliorant la qualité de vie des citoyens ;
  • l’intermédiation locative a progressé dans les territoires grâce à la mobilisation des associations du réseau SOLIHA ;
  • l’Etat soutient la production de logements d’insertion avec un objectif de 180 logements par an d’ici 2017.

Lutter contre l’habitat indigne et la précarité énergétique



En matière de lutte contre le logement et l’habitat indigne, Emmanuelle Cosse appelle tous les territoires à se mobiliser contre la marchandisation de la misère.



Le projet de loi Egalité et Citoyenneté prévoit également de renforcer la loi Alur, pour permettre le transfert des compétences à des services intercommunaux spécialisés dans la lutte contre l’habitat indigne.

Le gouvernement réaffirme aussi son soutien à l’accompagnement en matière de rénovation énergétique : en 2016, le programme « Habiter mieux » de l’ANAH aura rénové 70 000 logements ; en 2017, cet objectif sera porté à 100 000.

Crédits photo Une : Arnaud Bouissou / MEEM-MLHD