A la une >>

Solar Décathlon Europe 2014 : rendez-vous de l’innovation à Versailles

14 mars 2014 | Mis à jour le 11 juin 2014

Créé en 2002 par le Département de l’énergie des États-Unis, le Solar Decathlon est une compétition internationale ouverte aux universités et aux grandes écoles, qui leur permet de se mesurer autour d’un défi : « Concevoir et construire une maison solaire autonome en énergie ». Elle a lieu tous les 2 ans aux États-Unis, les années impaires. Depuis 2010, cette compétition est également organisée en Europe les années paires. Après Madrid en 2010 et 2012, c’est Versailles qui accueillera la manifestation entre fin juin et mi-juillet 2014.
L’évènement, en plus d’être un rendez-vous de l’innovation, a pour objectif la sensibilisation du grand public sur le logement de demain, par la découverte de nouvelles technologies qui équiperont nos villes, nos quartiers et nos habitats dans quelques années.

20 équipes en compétition et 10 épreuves

Ce concours universitaire prestigieux mettra en compétition vingt équipes d’étudiants venant du monde entier, sélectionnées fin 2012 dans le cadre d’un appel à candidatures, et qui devront concevoir et construire un prototype innovant de maison solaire autonome en énergie. Ce défi, comme son nom l’indique, repose sur 10 critères de notation sur lesquels les 20 prototypes seront jugés pendant plusieurs jours, entre fin juin et mi-juillet 2014.

Le concours est noté sur une base totale de 1 000 points.
Les 10 critères d’évaluation des prototypes, notés par un jury composé de professionnels du bâtiment, de techniciens, et de scientifiques, sont les suivants :

  • Architecture
  • Ingénierie et construction
  • Efficience énergétique
  • Bilan énergétique
  • Confort
  • Équipement et fonctionnement
  • Communication et sensibilisation sociale
  • Projet urbain, mobilité, coût
  • Innovation
  • Durabilité.

Les chercheurs, les industriels du bâtiment et de la construction, mais aussi le grand public pourront les découvrir et les tester pendant toute la durée des épreuves.

Des enjeux écologiques et économiques forts pour le secteur du bâtiment et de la construction

Aujourd’hui l’habitat moderne doit tenir compte de nouvelles exigences, énergétiques, économiques et environnementales, tout en répondant aux aspirations individuelles et collectives.

Dans le monde, le secteur du bâtiment (résidentiel et tertiaire) représente un peu plus du tiers de la consommation mondiale en énergie finale. Il contribue fortement au dérèglement climatique : les émissions de gaz à effet de serre (GES) de ce secteur représentent environ 20 % des émissions liées à la consommation d’énergie finale (hors électricité).

En France, le bâtiment est le secteur économique qui consomme le plus d’énergie (42 % de l’énergie du pays). Et le résidentiel-tertiaire est la troisième source d’émissions de gaz à effet de serre (19,1 %), après les transports (plus de 26 %) et l’agriculture (20,6 %). L’impact du bâtiment sur l’environnement est très donc important.
Avec plus de 346 000 entreprises, 169 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 1,2 millions de salariés, le secteur du bâtiment français tient une place importante dans l’économie. Il regroupe toutes les activités de conception et de construction des bâtiments publics ou privés.

Dans ce contexte, le Solar Décathlon Europe s’inscrit donc non seulement dans une dynamique d’innovation, mais aussi d’émergence de partenariats et de synergies productives entre les équipes, les groupes industriels du bâtiment et de la construction spécialisés dans le domaine de l’environnement, de l’énergie, de l’énergie, des matériaux innovants, les fournisseurs d’énergie, et le monde de la recherche.

La « Cité du Soleil » : un espace « Ville durable » dédié au grand public et aux professionnels

Solar Décathlon 2014 accueillera physiquement, sur un même site, « La Cité du Soleil », et pendant plus de deux semaines, chacune des 20 équipes et leur maison solaire, ainsi qu’un espace « ville durable ». Celui-ci présentera une surface d’exposition interactive spécifiquement dédiée au grand public, et sur laquelle démonstrations et expositions seront proposées par des professionnels de la filière du bâtiment. Les visiteurs pourront y trouver toutes les informations sur le logement et la ville de demain. Des conférences, accessibles au grand public, seront organisées par et pour les professionnels, pour valoriser le savoir faire des industries et entreprises françaises en pointe sur les questions de transition énergétique et écologique.

Inscrite entre les nouvelles allées dessinées jadis par Le Nôtre, la « Cité du Soleil » sera un lieu éphémère et durable préfigurant la ville de demain. Elle s’intégrera parfaitement dans le paysage du Parc du Château de Versailles. Une approche environnementale et écoresponsable de l’urbanisme permettra de maîtriser les impacts de l’évènement pour réduire l’empreinte des déplacements, des déchets, de l’énergie consommée et de l’eau. À l’issue de la compétition, le site sera restitué dans son état initial de plaine verte. Les habitats et les équipements de la « Cité du Soleil » seront alors implantés dans d’autres sites et connaîtront une seconde vie, notamment dans des projets d’insertion sociale ou de vie étudiante.