A la une >>

Salon Ecobat : le bâtiment fait sa révolution

20 mars 2013| Mis a jour le 16 avril 2014

A l’occasion de sa venue au Salon Ecobat à Paris, Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, a visité les stands, prononcé un discours sur l’évolution du secteur et rencontré les représentants des 20 équipes de la compétition internationale du Solar Decathlon.

Le bâtiment durable : les professionnels se mobilisent


Comment seront construits les bâtiments de demain ? Quels matériaux utiliser pour bâtir une ville durable ? C’est l’enjeu du salon Ecobat, lieu de rencontre de tous les professionnels du secteur, qui se tient du 20 au 22 mars 2013 à la porte de Versailles à Paris. Lors de sa visite, Cécile Duflot a constaté l’évolution des techniques et les progrès industriels en matière d’éco-matériaux. Les nouvelles performances énergétiques et la réglementation thermique 2012 interrogent les professionnels sur leurs pratiques et bouleversent peu à peu l’architecture, la construction et même l’usage des logements. Les matériaux d’aujourd’hui préfigurent la ville de demain, placée désormais sous le signe de l’efficacité énergétique. Dans son allocution, la ministre a insisté sur l’importance du secteur : « améliorer l’efficacité énergétique du bâti est aujourd’hui la première politique qui permet de lier protection de l’environnement et lutte contre le changement climatique, mieux-être social, amélioration de la balance commerciale et activité économique ». Elle a ensuite rencontré les 20 équipes de la compétition Solar Décathlon.

Solar Decathlon : vers la maison solaire


De quoi s’agit-il ? 20 équipes de chercheurs, venues du monde entier s’affrontent pour la réalisation d’une maison solaire. Le défi proposé à des écoles et à des universités est de réaliser un habitat fonctionnel, utilisant le soleil pour seule source d’énergie. Les prototypes seront présentés au Château de Versailles en juin 2014. Cécile Duflot, en rencontrant les équipes, a découvert les grandes lignes de chaque projet. Cette compétition est une occasion unique pour des chercheurs de mettre en synergie leur savoir faire et de stimuler l’innovation pour mettre au cœur de l’habitat une des énergies renouvelables les plus prometteuses.