A la une >>

Rénovation énergétique dans le parc social : bon pour la planète, l’emploi et le pouvoir d’achat

9 septembre 2016 | Mis à jour le 17 octobre 2016

Emmanuelle Cosse, s’est rendue, le 8 septembre, dans un « immeuble laboratoire des baisses de charges » et un chantier de réhabilitation dans le 19ème arrondissement à Paris. Ces bâtiments permettent d’améliorer la performance énergétique de leur patrimoine tout en réduisant les charges pour ses locataires. Un modèle à suivre…

Des programmes pour la rénovation énergétique du parc social


Lors la visite du premier immeuble situé rue de Tanger dans le 19ème arrondissement, les programmes 3F et ENERLIS mis en œuvre dans les « immeubles laboratoire » ont été présentés à la ministre du Logement. Ceux-ci ont choisi de s’orienter vers la baisse des charges et ainsi promouvoir la baisse des consommations auprès des personnes les plus modestes.

Améliorer la performance énergétique


Sur place, Emmanuelle Cosse a pu constater les moyens mis en œuvre par ces programmes pour réaliser des économies d’énergie dans l’immeuble comme l’isolation des réseaux, l’installation de LED, de kits économiseurs d’eau, l’instrumentation de la chaufferie, le coaching énergétique des locataires. En visitant la chaufferie, Emmanuelle Cosse a pu observer l’instrumentation de cette pièce qui permet de suivre les dérives de consommation en temps réel et ainsi les déceler et les résoudre rapidement.


La ministre du Logement s’est ensuite rendue sur un chantier de réhabilitation d’une tour IGH de 214 logements sur laquelle l’isolation est faite depuis l’extérieur et dans laquelle les réseaux électriques sont en cours de réhabilitation. Baisse des charges attendue pour les locataires : -48%.
La rénovation énergétique des logements est un atout pour l’emploi, préserve la planète et améliore le pouvoir d’achat des ménages.


En savoir plus sur "Batiments et énergie"


Crédits photo : MLHD.