A la une >>

Rencontre de l’habitat 2016 : oui aux solidarités entre les territoires !

20 septembre 2016 | Mis à jour le 17 octobre 2016

Emmanuelle Cosse a rencontré les acteurs de l’habitat en Seine-Saint-Denis, mardi 20 septembre 2016. Au programme de ces rencontres : « Les solidarités territoriales à l’heure du développement métropolitain ».


Les défis à relever en Île-de-France

Lors de son intervention, Emmanuelle Cosse a souligné que le défi du logement en Île-de-France est un « défi surmontable » et qu’il est important de « permettre à tous un égal accès à la ville ». Pour cela il faut à la fois travailler sur l’attractivité de la métropole hors Paris intra muros et travailler à faire de chaque territoire un territoire capable d’accueillir toutes les catégories de population.

L’attractivité hors Paris intramuros c’est le projet du Grand Paris, avec son futur réseau de transports. Les projets urbains et architecturaux qui naîtront du développement du réseau de transport du Grand Paris devront contribuer à faire de communes aujourd’hui périphériques des quartiers désirables du Grand Paris.

« Il est indispensable que les projets urbains et de logements exemplaires qui naîtront des Hubs permettent de loger à des prix abordables la population francilienne telle qu’elle est, c’est-à-dire dans toute sa diversité sociale ».

Les rencontres de l’habitat 2016
Le Département est un acteur incontournable des politiques publiques de l’habitat. Il apporte une vision territoriale élargie et se veut le garant d’une cohérence et d’une équité indispensables à la construction d’un nouveau modèle urbain durable à l’échelle de notre région. C’est pourquoi le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a souhaité défendre un certain nombre de principes et de propositions dans sa contribution au Schéma Régional de l’Habitat et de l’Hébergement (SRHH) en insistant, notamment, sur la question des équilibres territoriaux, de l’amélioration du parc, de la prise en compte des publics fragiles et d’une production intense et innovante de logements avec pour toile de fond la transition écologique. >> En savoir plus

L’égal accès à la ville, contre la spécialisation sociale des territoires

« L’égal accès à la ville c’est bien sûr la loi SRU  », qui a été renforcée pour porter à 25% l’obligation de logements sociaux dans toutes les communes du Grand Paris. Ainsi, le projet de loi Egalité Citoyenneté, dont l’examen en première lecture arrive au Sénat, prévoit le renforcement de l’application de la loi SRU. L’égal accès à la ville c’est enfin lutter contre la spécialisation sociale des quartiers à l’intérieur des villes et c’est l’objectif des dispositions défendu par la ministre du Logement dans la loi « égalité et citoyenneté ».

Enfin, à l’heure où l’Europe doit faire face à un afflux important de migrants et de réfugiés, Emmanuelle Cosse a ainsi souligné que « l’égal accès à la ville est une exigence internationale » et qu’il est essentiel d’apporter des solutions dignes aux populations d’origine roumaine et bulgare qui trouvent refuge dans des bidonvilles d’Île-de-France.

Crédits photo Une : MEEM/MLHD.