A la une >>

Remise du rapport relatif à l’Opération d’Intérêt National (OIN) en Guyane

30 mars 2016| Mis a jour le 8 juillet 2016

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable et George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer, se sont vues remettre, mercredi 29 mars, le rapport relatif à l’Opération d’Intérêt National (OIN) en Guyane par Philippe Schmit, membre du conseil général de l’Environnement et du Développement durable.

L’Opération d’Intérêt National, un outil pour répondre aux besoin la Guyane en matière d’habitat

Elaboré sur les bases d’échanges nourris avec les élus locaux, le rapport formule des recommandations concernant :

  • le périmètre d’intervention de la future OIN en préconisant une structuration autour des trois pôles prioritaires que sont la région de Cayenne et du centre littoral, le nord-ouest de la Guyane, et la région de Kourou,
  • les modalités d’association des collectivités au projet d’OIN,
  • les pistes de financement envisagées.

A l’occasion de la remise du rapport, les deux ministres ont réaffirmé l’engagement du Gouvernement d’aboutir à une création effective de l’OIN mi-2016.

Une première en outre-mer

Ce projet, annoncé en juin 2015, constituera la première opération d’intérêt national en outre-mer. Il est en effet indispensable pour répondre aux besoins exceptionnels de la Guyane en matière d’habitat, liés notamment à une forte croissance démographique.

D’ores et déjà les ministres du Logement et de l’Habitat durable et des Outre-mer annoncent les mesures suivantes, afin d’agir rapidement et de créer dès maintenant les conditions de la réussite du lancement de l’OIN :

  • Les études d’aménagement préalables aux projets seront financées par une augmentation du budget consacré par l’Etat à la politique du logement en Guyane soit 2M€ dès 2016, et de l’ordre de 4M€ pour l’année 2017.
  • Le Gouvernement procèdera d’autre part à la cession à titre gratuit, du foncier d’Etat inclus dans le périmètre concerné, soit environ 1 700 hectares, au bénéfice de l’EPAG qui portera la future OIN.

A la demande des ministres, le préfet de Guyane présentera les préconisations du rapport aux élus concernés par les périmètres opérationnels proposés avant la finalisation du décret de création de l’OIN et sa publication prévue pour l’été 2016.