A la une >>

Réhabilitation de la Cité Saint-Martin pour un accueil des personnes vulnérables

22 septembre 2016 | Mis à jour le 27 septembre 2016

Jeudi 22 septembre, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, s’est rendue à la Cité Saint-Martin, en plein cœur de Paris. Elle a inauguré la réhabilitation de ce lieu d’accueil pour les personnes exclues et a rappelé son engagement à ce que chacun puisse vivre dignement.

La Cité Saint-Martin : vers le logement autonome pour les personnes en situation d’exclusion

Depuis son ouverture en 1981, la Cité Saint-Martin œuvre pour l’hébergement et le logement des publics en difficulté. Elle comprend un centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), des places d’accompagnement vers et dans le logement, un service pour personnes malades et un service accueillant spécialement les enfants. En accompagnant de manière personnalisée chaque ménage accueilli, la Cité Saint-Martin permet aux bénéficiaires de retrouver une stabilité et une autonomie à long terme.

Après quatre ans de réhabilitation, la Cité Saint-Martin accueille aujourd’hui 164 familles ou personnes isolées, dont 143 dans des appartements individuels meublés et équipés ou en structures collectives, et 21 « hors les murs », au domicile des personnes.

Emmanuelle Cosse a salué la réussite des travaux engagés depuis 2012, qui ont permis une amélioration notable des conditions d’accueil avec la construction notamment d’une salle dédiée à l’insertion professionnelle, d’appartements plus confortables et respectueux de l’intimité ou encore une cuisine pédagogique.

Elle a également remercié l’ensemble de l’équipe pluridisciplinaire de la Cité Saint-Martin engagée sans relâche au service de la solidarité.

L’Etat engagé pour que chacun puisse vivre dignement

La ministre du Logement et de l’Habitat durable Emmanuelle Cosse a tenu à rappeler son engagement et celui du gouvernement en faveur de l’hébergement inconditionnel, pour toutes et pour tous.

« Nous avons la nécessité d’améliorer l’ensemble des procédures pour fluidifier les parcours de l’hébergement vers le logement. C’est notre enjeu à tous, le grand défi de l’insertion et de l’autonomie. » Emmanuelle Cosse

En 2016, 120 000 places d’hébergements sont ouvertes chaque nuit pour toutes les personnes fragiles, précaires et exclues. C’est 40 000 places de plus par rapport à 2012.

La Cité Saint-Martin est gérée par l’Association des Cités du Secours Catholique. Avec plus de 850 salariés et 300 bénévoles, cette association met sur le chemin de la réinsertion plus de 10 000 personnes par an, qu’elles soient en situation d’exclusion sociale ou de handicap.