A la une >>

Bâtiment et construction

Radon

Publié le vendredi 4 octobre 2013

Bilan des effets sur la santé et des risques d’exposition au radon. Rappel des obligations pour les bâtiments neufs, pour les bâtiments d’habitation existants et pour les lieux ouverts au public.

Radon : obligations pour les bâtiments neufs

3 septembre 2013 | Mis à jour le 5 mars 2014

Il n’y a pas, à l’heure actuelle, d’obligation réglementaire pour les constructions neuves.

Néanmoins, une réflexion, dès la conception du bâtiment, sur des techniques de réduction du radon permet d’assurer une bonne efficacité de la solution pour un coût marginal.

Il s’agit notamment de :

  • limiter la surface en contact avec le sol (plancher bas, sous-sols, remblais, murs enterrés ou partiellement enterrés),
  • assurer l’étanchéité (à l’air et à l’eau) entre le bâtiment et son sous-sol, au niveau du plancher bas mais aussi des remontées de réseaux et joints périmétriques,
  • veiller à la bonne aération du bâtiment et de son soubassement (vide sanitaire, cave, etc... si existant), en évitant les différences de pression entre le soubassement et la partie habitée qui pourraient favoriser l’accumulation du radon dans la partie habitée).

Au vu de la capacité des formations géologiques à émettre du radon et de la faculté du radon à traverser rapidement ces formations géologiques, il n’est pas conseillé de réaliser des mesures ponctuelles de radon dans le sol avant toute construction.

Pour plus de renseignements, consulter le guide \"Construire Sain\" du MEDTL (novembre 2011).