A la une >>

Prêt à Taux Zéro : c’est le moment de devenir propriétaire !

14 mars 2016| Mis a jour le 8 juillet 2016

Le prêt à taux zéro (dit PTZ) est un prêt complémentaire sans intérêts, aidé par l’État. Il est accordé, sous certaines conditions, aux personnes qui souhaitent devenir propriétaires de leur résidence principale pour la première fois. Il peut vous aider à acheter un logement neuf ou à rénover.

Un prêt sans intérêts pour acheter son premier logement

Le prêt à taux zéro est destiné à acheter sa première résidence principale : pour en bénéficier, il faut construire ou acheter un bien neuf pour la première fois et y habiter. Le prêt à taux zéro est également valable pour les personnes qui n’ont pas été propriétaires dans les deux ans précédant la demande de prêt. Il peut enfin aider à acheter un logement à rénover.

Testez votre éligibilité avec le calculateur PTZ

Les cinq bonnes raisons d’en profiter

Le prêt à taux zéro, c’est :

  • + de moyens : il permet de financer jusqu’à 40% de votre achat, sans payer d’intérêts
  • + d’ouverture : les plafonds de revenus ont été relevés pour permettre à un plus grand nombre de personnes d’en bénéficier
  • + de temps pour rembourser : la durée du prêt peut s’étendre jusqu’à 20 ou 25 ans
  • + de souplesse : le remboursement commence au bout de 5, 10 ou 15 ans
  • + de potentiel  : il est utilisable partout en France, pour un achat dans le neuf ou l’ancien à rénover

Le prêt à taux zéro, aussi pour rénover un logement

  • Le prêt à taux zéro pour l’achat d’un logement à rénover est ouvert dans la France entière.
  • Pour bénéficier du prêt à taux zéro lors de l’achat d’un logement ancien à rénover, le montant des travaux doit représenter au moins 1/3 du montant de l’acquisition du logement (hors travaux). Le montant des travaux représente au moins 25 % de la dépense totale (c’est à dire : achat + travaux).

Pour plus d’informations, consultez le site ptz.gouv.fr

Une question ? Consultez la FAQ ou appelez un conseiller au 0 806 120 120 (service gratuit + prix de l’appel)