A la une >>

Plan d’hébergement hivernal : Emmanuelle Cosse annonce des crédits supplémentaires pour la fin de l’année

15 novembre 2016

Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement et de l’Habitat durable, a mobilisé les Préfets de Région sur la mise en œuvre du plan d’hébergement hivernal 2016-2017


Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement et de l’Habitat durable, a mobilisé les Préfets de Région sur la mise en œuvre du plan d’hébergement hivernal 2016-2017. Sur la base de sa circulaire du 27 octobre, la Ministre a fait le point avec chaque Préfet de Région sur les actions nécessaires pour que toute personne en détresse se voie proposer une solution d’hébergement digne en période hivernale partout en France, et annoncé un engagement supplémentaire de l’Etat de plus de 100 millions d’euros d’ici la fin du mois pour y parvenir.


Après avoir salué l’engagement sans faille des services de l’État pour l’accueil de migrants en provenance de Calais et Paris, la Ministre a demandé aux Préfets de maintenir leurs efforts et de rester mobilisés sur le front de l’hébergement « traditionnel » des personnes sans abri. Parce que l’hébergement est inconditionnel, la Ministre a réaffirmé son engagement en faveur de tous les publics précaires, sans concurrence entre eux.


Aussi, pour assumer les nécessités de cette fin d’année, Emmanuelle Cosse annonce que des crédits supplémentaires de plus de 100 millions d’euros seront accordés dans le courant du mois de novembre, en complément des 91 millions d’euros déjà délégués en octobre. Cette décision constitue un engagement fort de l’État pour trouver les moyens de répondre à l’ensemble des défis de l’hébergement. Ces efforts seront consolidés en 2017 avec une programmation budgétaire de 1,7 milliards d’euros consacrés à l’hébergement dans le Projet de Loi de Finances 2017, contre 1,5 milliards en 2016.


Dans son courrier du 27 octobre, la ministre a donné aux préfets des recommandations pour sortir définitivement de la « gestion saisonnière » de l’hébergement des personnes sans domicile, parmi lesquelles :
• engager localement un travail de concertation et de mobilisation des différents acteurs (opérateurs, collectivités, associations) avant le 15 novembre ;
• commencer dès à présent la mobilisation des places hivernales et ne lier en aucune façon leur ouverture à la température extérieure ;
• ne pas refermer les places de la période une fois qu’elles ont été ouvertes ;
• identifier les places d’hébergement qui pourraient être pérennisées à la fin de l’hiver, notamment parmi les lieux qui ont accueilli des Centre d’Accueil et d’Orientation de migrants (si les locaux sont adaptés et disponibles).


Le plan hiver 2016-2017 mis en place par Emmanuelle Cosse prolonge ainsi la politique de pérennisation de l’hébergement d’urgence engagée depuis 2013 :
- en 3 ans, le parc d’hébergement a augmenté de près de 27 %, passant de 93 591 places pérennes à 118 650 au 30 juin 2016 ;
- au 1er avril 2016, 2 300 places ont ainsi été pérennisées ;
- la proportion de places exceptionnelles (gymnases, salles des fêtes…) a baissé de 37% en 2014/2015 à seulement 24% en 2015/2016.


Son ambition est également de continuer à améliorer la sortie de l’hébergement d’urgence, en renforçant l’accompagnement dans des parcours résidentiels de retour vers le logement. C’est une priorité pour assurer la fluidité de la chaîne de l’accueil et permettre aux personnes de sortir de la spirale de l’exclusion.


« Pour donner sens à la solidarité nationale, nous devons faire en sorte que toute personne en détresse se voie offrir une solution d’hébergement et je salue l’engagement exemplaire de tous les agents publics, acteurs associatifs et simples citoyens qui y contribuent au quotidien. Sans-abris, mal logés, migrants, nous devons et nous pouvons offrir à chacune et chacun un accueil digne et humain », a déclaré Emmanuelle Cosse.


Hébergement d’urgence, les chiffres clés
• 110 000 places disponibles toute l’année
• 8 557 places ouvertes pour l’hiver 2015-2016, contre 7051 places en 2014-2015 et près de 2 300 places pérennisées à la fin de l’hiver
• Une hausse contenue à 8% du recours à l’hôtel en 2015/2016, contre des évolutions à 2 chiffres les années précédentes, voire à près de 30% en 2011
• 64 % des personnes accueillies sont des hommes
• 17 % ont entre 18 et 25 ans

Le communiqué : Plan d’hébergement hivernal : Emmanuelle Cosse annonce des crédits supplémentaires pour la fin de l’année (PDF- 148.3 ko)