A la une >>

Nouveau Grand Paris : améliorer les transports du quotidien

19 juillet 2013 | Mis à jour le 16 avril 2014

Cécile Duflot a assisté le 19 juillet 2013, à la signature d’un protocole entre l’État et la région Ile-de-France, qui concerne l’amélioration des transports du quotidien dans la région capitale. 6 milliards d’euros seront investis d’ici 2017 pour concrétiser les engagements du Nouveau Grand Paris.

Un plan de mobilisation pour les transports du quotidien en Ile-de-France

Les transports sont une préoccupation majeure pour les 8,5 millions de voyageurs qui les empruntent chaque jour en Ile-de-France. Le protocole signé le 19 juillet par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et le Président du conseil régional, Jean-Paul Huchon, permettra l’amélioration du réseau existant. Tout au long des concertations qu’elle a menées sur le Nouveau Grand Paris, Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, avait souhaité un engagement fort de l’Etat en ce sens.

Le protocole porte sur 6 milliards d’euros d’investissements dans la modernisation des réseaux de transports. Il représente une accélération significative du rythme de la modernisation et de développement du réseau francilien.

Le document détaille les 42 projets retenus :

  • Prolongement du RER E de la gare Saint Lazare à La Défense à l’horizon 2020, pour désaturer le RER A
  • Modernisation des RER (A, B, C, D), à hauteur de 900 millions d’euros d’ici 2017, afin d’accroître les fréquences et d’améliorer la régularité.
  • Réalisation de tram-trains
  • Extensions de lignes de métro (la ligne 14 jusqu’à la mairie de Saint Ouen pour désaturer la ligne 13, la ligne 4 jusqu’à Montrouge et Bagneux, …)
  • Réalisation de nouvelles lignes de tramway
  • Réalisation de pôles d’échanges multi-modaux.

Le protocole prévoit également une enveloppe de 125 millions d’euros pour financer des études et préparer les projets qui seront lancés après 2017.

La signature de ce protocole entre l’État et la région Île-de-France intervient quelques jours après le lancement du premier tronçon du métro automatique du Grand Paris Express, qui reliera Noisy-Champs et Pont-de-Sèvres en 2020. C’est à l’unanimité que le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris a validé cet investissement, d’un montant total de 5,3 milliards d’euros, le 15 juillet dernier.

Améliorer les transports du quotidien : une priorité

La volonté de prioriser l’amélioration des transports du quotidien fait écho aux annonces du Premier ministre du 9 juillet 2013 dans le cadre du Programme « Investir pour la France », qui prévoit notamment d’investir, au niveau national, 5 milliards d’euros par an pour la modernisation et le développement des infrastructures de transport, auxquels s’ajoutent 1,5 milliards d’euros par an pour le Nouveau Grand Paris. D’ici à 2030, conformément aux préconisations de la Commission Mobilité 21, qui a remis son rapport au Gouvernement en juin 2013, deux tiers de l’effort sera consacré à la modernisation des réseaux existants.

<table

Le 6 mars 2013, le premier ministre a engagé le Gouvernement sur un plan de financement et un calendrier pour la réalisation du Nouveau Grand Paris, qui consiste dans la réalisation simultanée du nouveau métro automatique Grand Paris Express avec la modernisation des réseaux de transports existants. Le protocole signé le 19 juillet 2013 vise à engager le plan de mobilisation pour les transports du quotidien, et permettra de lancer 42 chantiers en moins de 5 ans.

Pour en savoir plus :