A la une >>

« Nos ruralités, une chance pour la France » : un comité interministériel pour redonner confiance aux territoires ruraux

13 mars 2015 | Mis à jour le 22 mai 2015

Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité, se réjouit des conclusions du comité interministériel consacré aux territoires ruraux « Nos ruralités, une chance pour la France ».

« Des besoins nouveaux ne cessent d’apparaître auxquels le gouvernement veut répondre, et montrer comment tous les leviers de l’Etat sont en permanence mobilisés au service du développement et de l’attractivité de ces territoires. », a précisé la ministre.

La contribution du ministère du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité s’est concentrée autour de trois priorités :

1. Garantir à chaque citoyen l’égalité d’accès aux services, qu’ils soient publics, économiques, éducatifs, culturels ou de loisirs :

  • Un partenariat noué avec la Poste va permettre d’accélérer l’ouverture de 1 000 maisons de services au public. Ces espaces mutualisés de services au public permettront à chaque citoyen de disposer d’une gamme élargie de services, mais aussi de trouver écoute, aide et accompagnement pour leur démarche de la vie quotidienne.
  • Un plan national de déploiement du télétravail sera élaboré avec les associations d’élus et les partenaires sociaux pour favoriser la présence des actifs dans les territoires ruraux.

2. Renforcer les capacités des territoires et de leurs élus à porter et développer des projets pour une action publique de proximité, adaptée aux besoins des Français :

  • Un nouveau zonage de revitalisation rurale sera élaboré en 2015 pour le rendre plus efficace et plus lisible pour renforcer l’attractivité des territoires concernés ;
  • La lutte contre l’habitat dégradé en zone rurale sera amplifiée ;
  • L’ingénierie publique, qui est l’aide à l’élaboration et au suivi des projets de territoires sera réorganisée pour une meilleure complémentarité entre les missions des collectivités et de l’Etat.

3. Assurer la mise en réseau des territoires pour dépasser les logiques de concurrence territoriale et renforcer les complémentarités :

  • Le réseau des bourgs-centres et des villes moyennes sera soutenu pour garantir l’équilibre du territoire ;
  • Un groupe de travail sera réuni afin de proposer une démarche globale pour coproduire un urbanisme spécifique aux territoires ruraux ;
  • Des contrats de réciprocité ville-campagne sont expérimentés dans quatre régions pour rompre avec la logique d’opposition entre ces territoires.

Sylvia Pinel se réjouit également de la mobilisation des nombreux ministères, qui à la suite des besoins exprimés lors des Assises des ruralités, ont permis de répondre aux attentes des élus et des habitants des territoires ruraux, notamment sur les questions de :

  • Santé : l’accès aux services de santé doit être possible partout en France. Le Gouvernement facilitera l’installation des jeunes médecins, soutiendra la mise en place de 200 nouvelles maisons et centres de santé pour lutter contre les déserts médicaux, et garantira l’accès aux soins urgents en moins de 30 min sur tout le territoire ;
  • Numérique : la connexion des territoires est un impératif pour garantir leur attractivité. L’action gouvernementale se concentrera sur le déploiement du très haut débit et la résorption des zones blanches et grises de la téléphonie mobile.
  • Education : l’opération « Ecoles connectées », qui est prolongée jusqu’au 31 décembre, permet à un grand nombre d’établissements de développer un accès au numérique ;
  • Culture : grâce aux signatures de conventions de développement territorial avec les collectivités, l’offre culturelle et les pratiques sont favorisées ;
  • Mobilité : la priorité donnée au maintien des petites stations-services indépendantes permettra de soutenir ces stations indispensables à l’activité des territoires ruraux.


Le comité interministériel a été aussi l’occasion de donner de la cohérence aux actions conduites par le Gouvernement depuis 2012 en direction des territoires ruraux et de leurs habitants. De nombreuses mesures ont été prises concernant l’accès aux services publics, notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la culture, du développement économique, du soutien au commerce et à l’artisanat, de la transition écologique, de l’évolution de l’agriculture, et des mobilités.

Retrouvez la synthèse des mesures et le dossier de presse en ligne.

> Consultez le site consacré aux actions pour les ruralités

Crédits photo Une : Arnaud Bouissou / MLETR