A la une >>

Mobilisation continue pour l’hébergement des plus démunis

10 janvier 2017

Mardi 10 janvier, la ministre du Logement et de l’Habitat durable a visité le centre d’hébergement d’urgence « L’Ephémère » dans le 13e arrondissement de Paris.

Le centre d’hébergement d’urgence (CHU) « L’Ephémère »

Avec une capacité de 160 places, le CHU « L’Éphémère », géré par le groupe SOS Solidarités, offre une solution d’hébergement temporaire aux familles sans domicile. Le Groupe SOS Solidarités est spécialisé dans l’accompagnement social et médico-social, l’hébergement, l’accès aux soins et la prévention ; il porte une attention particulière à l’accompagnement des personnes vers le logement.

Mis à disposition gratuitement par la SNCF Novedis jusqu’à la fin de l’hiver, le centre d’hébergement a ouvert dans le cadre du renfort des capacités d’hébergement durant la période hivernale. Il fait suite aux efforts conjugués de l’État et de la ville pour exploiter les bâtiments jusqu’alors non exploités en faveur de l’hébergement d’urgence.

La ministre Emmanuelle Cosse a salué l’action des 7 travailleurs sociaux et des veilleurs qui accompagnent au quotidien les familles accueillies après leur orientation par les SIAO.

L’Etat pleinement mobilisé pour assurer l’hébergement des plus démunis

Sur l’ensemble du territoire, 120 000 places pérennes d’hébergement d’urgence sont aujourd’hui mobilisées pour assurer toute l’année la mise à l’abri des personnes sans domicile grâce à l’accompagnement sans faille des associations et des travailleurs sociaux, contre 82 000 en 2012.

Et chaque semaine, l’engagement des services de l’Etat permet d’ouvrir des places supplémentaires dans le cadre de la période hivernale.

 

Infographie : les solutions d’hébergement et de logement pour les personnes sans domicile