A la une >>

Les Rencontres du Fonds d’épargne de la Caisse des dépôts et consignations

31 mars 2015 | Mis à jour le 22 mai 2015

Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité, a clôturé les 4e Rencontres du Fonds d’épargne de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) qui se sont déroulées, le 31 mars, à l’Institut du Monde Arabe. Cette journée était consacrée aux thèmes de la rénovation et du développement des territoires.

Le fonds d’épargne : un rôle important pour le développement des territoires et la mixité sociale

Une étude du Laboratoire Techniques Territoires et Sociétés, développée dans le cadre d’une convention avec la Caisse des Dépôts et consignations (CDC), montre que 85 % de l’argent collecté sur les livrets A est réinvesti dans le même département. A cet égard, la ministre du Logement a souligné l’importance des opportunités pour les investisseurs dans les zones rurales en matière notamment d’aménagement numérique ou d’équipements collectifs.

Sylvia Pinel est aussi revenue sur :

  • le rôle essentiel de la Caisse des dépôts et consignations : « Forte de son expérience et de son réseau local, la Caisse des dépôts est le partenaire privilégié des territoires » ;
  • l’importance du fonds d’épargne en matière de mixité sociale : « La réactivité de cet outil a permis de débloquer 1 milliard d’euros au profit d’un déploiement accéléré du nouveau programme de rénovation urbaine »
  • le nouveau « Prêt amiante », proposé par la Caisse des Dépôts, qui sert à financer les surcoûts des travaux de traitement de l’amiante dans la rénovation du parc social.
  • les décisions, prises par le gouvernement, pour construire des logements accessibles là où sont les besoins et l’adaptation des loyers du parc social indépendamment du financement initial

La Caisse des dépôts et le fonds d’épargne : des partenaires indispensables de la construction

La ministre a souligné le rôle d’accompagnement du gouvernement dans le domaine de la construction notamment dans les zones tendues.

« Nous voulons répondre à la demande légitime des maires bâtisseurs et les accompagner dans les zones tendues. Ces villes où la pression de la demande est la plus forte, où les terrains sont chers et où les moyens financiers de la population sont plus faibles. Je souhaite que le fonds d’épargne fasse de même en leur offrant des conditions de financement favorables pour la réalisation de leurs projets. » a déclaré Sylvia Pinel.

La ministre du Logement a conclu son intervention en rappelant le rôle de levier central du fonds d’épargne dans la mise en œuvre de la politique nationale en faveur de l’habitat, de la mixité sociale et de l’investissement local. « Il est un outil pleinement opérationnel, utilisé au plus près des réalités du terrain. Il est une clé pour faire vivre l’égalité entre les territoires, et entre les citoyens. Il est en cela une de nos plus belles réussites collectives. »

Le Fonds d’épargne

> Le fonds d’épargne centralise près de 60 % des dépôts sur le livret A qu’il transforme en prêts de longue durée aux bailleurs sociaux ou aux collectivités locales.

> En 2014, le fonds a prêté à un niveau record de 17 milliards d’euros environ pour la politique du logement et de la ville, soit 122 000 logements construits et 270 000 logements réhabilités. 

> 3,6 milliards d’euros ont été prêtés aux collectivités locales pour le développement des territoires et la création d’équipements publics complémentaires à la construction de logement.

> Au sein de la Caisse des dépôts, la direction du fonds d’épargne compte 324 collaborateurs.

> Les 25 directions régionales de la Caisse assurent une relation de proximité et distribuent l’essentiel des prêts.

Crédits photo Une : Arnaud Bouissou / MLETR