A la une >>

Les Journées mondiales de l’urbanisme

12 novembre 2014 | Mis à jour le 7 janvier 2015

A l’occasion des Journées Mondiales de l’Urbanisme 2014, organisées par la Société Française des Urbanistes, Sylvia Pinel, Ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, a salué le rôle essentiel des urbanistes dans les projets de territoires.

Noter cette vidéo

494

Journées Mondiales de l’Urbanisme (JMU)

Depuis sa création, en 1949, le Jour Mondial de l’Urbanisme, le 8 novembre, est le moment privilégié pour mettre en perspective le devenir des villes et des territoires.
Il a été fondé en 1949 par le professeur Carlos Maria della Paolera de l’Université de Buenos Aires, afin de faire croître l’intérêt du public et des spécialistes pour l’urbanisme, tant à l’échelon local qu’à l’étranger
Il a pour objectif de faire appel à la conscience des citoyens et des collectivités pour mettre en perspective les impacts environnementaux liés au développement des villes et des territoires.

> Consultez le site officiel des journées mondiales de l’urbanisme

Améliorer la reconnaissance de la profession

La Ministre a annoncé l’installation prochaine d’un groupe de travail pour améliorer la reconnaissance de la profession et ses conditions d’exercice.

Ce groupe de travail réunira les associations professionnelles, les employeurs d’urbanistes que sont en premier lieu les collectivités territoriales, et les représentants des organismes de formation d’enseignement supérieur. Son objectif sera de proposer des solutions opérationnelles pour structurer davantage la profession en renforçant la lisibilité des compétences.

CLARIFIER LA profession pour renforcer l’efficacité des politiques publiques d’aménagement

 L’approche pluridisciplinaire et transversale des urbanistes participe au développement stratégique des territoires : ainsi la ministre a indiqué :

« (...) l’égalité des territoires mais aussi l’égalité dans les territoires pourront être mises en œuvre grâce à l’appui d’outils d’aménagement et d’urbanisme de long terme et adaptés à chaque contexte local »