A la une >>

Le PACTE : un programme ambitieux pour former les entreprises du bâtiment en matière de rénovation énergétique

17 février 2015 | Mis à jour le 22 mai 2015

Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité, a installé le 17 février 2015 le comité de pilotage du programme d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique (PACTE).

Un comité de pilotage composé de professionnels du secteur du bâtiment

Le comité de pilotage du programme d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique (PACTE) est présidé par Sabine Basili, vice-présidente de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB), et rassemble des professionnels du bâtiment et de la construction.

Rénovation énergétique : accompagner la montée en compétence des entreprises

Annoncé par la ministre le 4 décembre dernier dans le cadre de la démarche « Objectif Relance Construction », le PACTE a été élaboré en collaboration avec les professionnels et répond aux attentes fortes des acteurs de la filière. Doté de 30 millions d’euros, il vise à accompagner la montée en compétence des entreprises en matière de rénovation énergétique.
 

Plan de relance de la construction : le gouvernement soutient l’innovation et la formation des entreprises du bâtiment

Le gouvernement va consacrer 70 millions d’euros pour mener à bien trois chantiers majeurs d’innovation dans le bâtiment en 2015, dont le PACTE.

- Un plan de transition numérique du bâtiment : sur la base du rapport remis à la ministre par Bertrand Delcambre, ambassadeur du numérique, ce plan permettra une évolution technologique du secteur du bâtiment. Cela fera baisser les coûts des travaux de construction et d’entretien des bâtiments, augmentera la productivité des entreprises, et favorisera l’attractivité et la création d’emplois.
- Un plan de recherche et développement sur l’amiante dans le bâtiment : il permettra de développer des technologies fiables pour réduire les coûts et délais de détection et de traitement de l’amiante, lors des travaux de rénovation des bâtiments
> Voir aussi : notre rubrique dédiée à l’amiante
- Un plan d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique (PACTE) : il s’agit d’accompagner la montée en compétence et la professionnalisation des acteurs du bâtiment. Relever ce défi représente un gisement d’emplois qualifiés et non délocalisables.

> En savoir plus sur les mesures « Innovation dans la filière du bâtiment » du plan de relance de la construction

Financer de nouvelles pratiques et de nouveaux savoir-faire

La rénovation énergétique implique de nouvelles pratiques et de nouveaux savoir-faire auxquels doivent être formées les entreprises du secteur.

Le PACTE permettra de mettre en œuvre :

  • des actions opérationnelles telles que l’élaboration de guides de chantier ou de guides de bonnes pratiques pour l’utilisation de nouveaux matériaux (bois, liège, paille, chanvre, etc.) ;
  • un réseau de « plateaux techniques de formation » aux gestes et à la pose de produits et procédés innovants. Développés en partenariat avec les territoires et les acteurs de la formation, ces espaces proposeront un apprentissage concret, modulable et ciblé, au plus proche des besoins identifiés par la filière.