A la une >>

Lancement des rencontres de l’aménagement opérationnel

12 février 2015 | Mis à jour le 22 mai 2015

Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité a ouvert, jeudi 12 février 2015, les premières rencontres de l’aménagement opérationnel. Une occasion pour elle de rappeler les attentes de son ministère en matière d’aménagement.

Les rencontres de l’aménagement opérationnel

Ces rencontres auront lieu 3 à 4 fois par an autour de thématiques particulières.

La matinée a rassemblé environ 150 acteurs de l’ « acte d’aménager ». Il s’agit essentiellement de représentants des collectivités locales, en tant que maîtrise d’ouvrage des projets d’aménagement, et de représentants d’aménageurs publics (établissements publics d’aménagement, société publiques locales d’aménagement), mixtes (SEM) ou privés (ICADE, Eiffage aménagement, Vinci aménagement, …). Des acteurs du logement étaient également présents, ainsi que des bureaux d’études.

La matinée a permis de présenter la démarche, les attentes du ministère, et d’entamer la réflexion, à travers trois tables rondes, des futurs groupes de travail qui se réuniront au cours de l’année 2015.

Vous avez dit aménagement opérationnel ?

L’aménagement opérationnel (ou urbanisme opérationnel) consiste à mettre en place les actions nécessaires à la réalisation d’un projet urbain. Il regroupe l’ensemble des actions conduites ayant pour objet la fourniture de terrains à bâtir, la construction de bâtiments, le traitement de quartiers et d’immeubles existants (recomposition urbaine, réhabilitation, résorption de l’habitat insalubre...), la voirie, les équipements publics, les réseaux de transports.

Favoriser l’aménagement durable de tous les territoires

Dans son intervention d’ouverture, Sylvia Pinel a détaillé ses attentes à l’ensemble des aménageurs, notamment sa volonté de favoriser l’aménagement durable de tous les territoires. Elle a précisé que l’aménagement opérationnel est une étape décisive pour la qualité du cadre de vie des quartiers et le « vivre ensemble ». Elle a enfin rappelé que la relance de la construction nécessite une action coordonnée de tous les aménageurs privés et publics.

> Relance de la construction : consultez notre espace dédié

Sylvia Pinel aux rencontres de l’aménagement opérationnel, le 12 février 2015

La ministre a ajouté que les rencontres de l’aménagement opérationnel doivent être un lieu de réflexion et de propositions, largement ouvert sur les enjeux opérationnels, urbanistiques et financiers d’un aménagement durable :

  • lieu de capitalisation et d’échanges d’expériences notamment sur les montages innovants pour les opérations d’ensemble : pour obtenir une meilleure connaissance des réalités économiques et juridiques de cette sphère professionnelle, notamment en matière de montages opérationnels.
  • lieu de réflexion et de propositions d’évolution des réglementations dans le sens d’une simplification ; ces propositions pourront vous être présentées dans le cadre de la modernisation de l’action publique et pour la relance de la construction.
  • lieu de diffusion de l’information qui permettra au ministère d’informer les différents partenaires des mesures adoptées récemment, des démarches en cours afin de faciliter leur mobilisation.
     

Crédits photos Une et article : Arnaud Bouissou / MLETR