A la une >>

Lancement de l’appel à projets pour encourager le développement des pôles territoriaux de coopération économique

15 juillet 2013 | Mis à jour le 16 avril 2014

Cécile Duflot et Benoît Hamon ont visité la Cité Phares, à L’île-Saint-Denis (93), le 15 juillet 2013. A cette occasion, ils ont lancé un appel à projets pour encourager le développement des pôles territoriaux de coopération économique (PTCE). Objectif : soutenir les projets de l’économie sociale et solidaire et les territoires en difficulté.

Les pôles territoriaux de coopération économique : une dynamique pour les territoires

Les pôles territoriaux de coopération économique sont des « clusters », c’est-à-dire des regroupements d’entreprises du même secteur sur un bassin d’emploi, qui visent à favoriser la coopération entre des entreprises de l’économie sociale et solidaire, des entreprises commerciales, des collectivités locales, des centres de recherches ou des organismes de formation, à travers la mutualisation de locaux, de services et de compétences. Ils concernent notamment des secteurs comme l’insertion, de la petite enfance, des énergies renouvelables, du recyclage ou encore l’agriculture biologique.

Dans son discours, Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, a rappelé les enjeux propres aux PTCE :

  • Ils permettent à l’économie sociale et solidaire de changer d’échelle,
  • Ils accompagnent la création et le renforcement de ces clusters et des projets qu’ils portent,
  • Ils permettent enfin de soutenir les territoires en difficulté, comme les quartiers populaires, les bassins désindustrialisés, ou les zones rurales en déclin. En effet, la coopération est un levier de développement territorial durable, qui favorise également la cohésion sociale. En ce sens, ils sont un outil au service de l’égalité des territoires.

Le projet de loi sur l’économie sociale et solidaire, qui sera présenté d’ici la fin du mois de juillet 2013 par Benoît Hamon, ministre délégué chargé de l’Economie sociale et solidaire et de la Consommation, au Conseil des ministres, proposera un statut pour ces pôles.

La Cité Phares, à l’Ile-Saint-Denis
Cécile Duflot et Benoît Hamon ont visité la Cité Phares le 15 juillet 2013. Ce pôle privilégie l’insertion professionnelle, comme l’éducation populaire ou l’insertion par l’activité économique, et promeut des activités respectueuses de l’environnement, comme la consommation durable et les produits biologiques.
Il a été créé en 2000, à l’initiative de l’association Halage, qui voulait donner une deuxième vie à une usine désaffectée, sous le signe de l’économie sociale et solidaire.
En 2013, 10 structures de l’économie sociale et solidaire et une entreprise traditionnelle y sont installées. Une cinquantaine de personnes y travaillent, ainsi que 200 salariés en insertion professionnelle et près de 100 bénévoles.

L’appel à projets


C’est pour soutenir ces pôles de coopération que Cécile Duflot et Benoît Hamon ont décidé de lancer un appel à projets, élaboré en partenariat avec le laboratoire de l’Economie sociale et solidaire. Il représente une enveloppe de 3 millions d’euros et permettra d’accompagner le financement d’une vingtaine de pôles sur trois ans. Les projets collectifs de mutualisation et d’innovation sociale sont éligibles au financement et pourront recevoir un soutien de l’Etat s’ils sont retenus.

Comme l’ont annoncé les deux ministres, ce sont les projets déjà matures ou émergents des territoires en difficulté qui seront prioritaires pour la sélection des lauréats de l’appel à projets.

L’objectif est de faire émerger l’innovation socio-économique sur les territoires, de contribuer à la reconversion écologique et sociale du tissu local et de créer des emplois non délocalisables dans la perspective du développement durable.

L’appel à projet est lancé le 15 juillet 2013 et les dossiers de candidature doivent être remis au plus tard le 30 octobre 2013.