A la une >>

La convention interministérielle Ville et Emploi est signée

25 avril 2013 | Mis à jour le 16 avril 2014

Michel Sapin, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social et François Lamy, ministre délégué à la Ville ont signé, le 25 avril, une convention interministérielle.

Afin de renforcer les actions de soutien à l’emploi dans les quartiers pendant les trois prochaines années, cinq objectifs opérationnels sont fixés : favoriser et accompagner les créations d’entreprises par des résidents des quartiers prioritaires grâce à une plus forte mobilisation de l’accompagnement Nacre pour les demandeurs d’emploi ; permettre l’élévation des niveaux de qualification dans les quartiers prioritaires en ciblant particulièrement l’accès des jeunes à un premier niveau de qualification (en développant notamment l’alternance et les dispositifs de 2ème chance) ; offrir un accompagnement vers l’emploi spécifique qui passe par une augmentation du recours au contrat d’insertion dans la vie sociale et un renforcement des opérations de parrainage ; permettre aux habitants des Zus de bénéficier pleinement des leviers d’accès à l’emploi (emplois d’avenir, contrats uniques d’insertion) ; expérimenter les emplois francs comme un outil de lutte contre les discriminations.

La convention indique, par ailleurs, que l’atteinte de ces objectifs est conditionnée à une adaptation du service public de l’emploi aux besoins des quartiers prioritaires (Pôle Emploi et missions locales) et à une mobilisation des moyens des services déconcentrés de l’Etat. Ainsi, la convention précise-t-elle que les futurs contrats de ville seront signés également par les directeurs territoriaux de Pôle Emploi.

Par ailleurs, dans les départements, les interventions des délégués des préfets et celles des services déconcentrés du ministère de l’Emploi devront se coordonner. Une formation spécifique leur sera délivrée.

ZAC de Bonne à Grenoble (38)

ZAC de Bonne à Grenoble (38) - Crédits photo : Arnaud Bouissou / METL