A la une >>

L’hébergement des réfugiés chez les particuliers : « une belle mobilisation citoyenne »

30 novembre 2016| Mis a jour le 2 décembre 2016

Mercredi 30 novembre, Emmanuelle Cosse a présenté les résultats de l’appel à projets « Hébergement citoyen » pour développer l’hébergement de réfugiés chez les particuliers. Les 11 associations retenues organiseront l’accueil de 1 361 réfugiés sur deux ans.


Un appel à projet pour soutenir la mobilisation de la société civile

L’appel à projets « Hébergement citoyen », lancé le 10 août 2016, avait pour objectif de structurer et de soutenir financièrement la mobilisation de la société civile pour permettre à titre expérimental l’accueil de réfugiés chez des particuliers.

L’hébergement chez des particuliers est une opportunité pour les réfugiés qui ne peuvent pas avoir accès à un logement pérenne. Il leur permet de prendre le temps d’élaborer un parcours de vie en France et de définir un projet d’accès au logement. En plus d’un hébergement, chaque réfugié bénéficiera d’un accompagnement social global, notamment des cours de Français.

Onze associations retenues pour l’hébergement de 1361 réfugiés chez des particuliers

Les 11 associations retenues auront pour mission d’identifier les familles volontaires et les réfugiés, de préparer leur accueil et d’en assurer le suivi permanent. Au total, 846 réfugiés seront hébergés en Île-de-France et 515 dans les autres régions métropolitaines.

Répartition géographique des 1361 réfugiés accueillis dans le cadre de l’appel à projet " Hébergement citoyen" des réfugiés

Répartition géographique des 1361 réfugiés accueillis dans le cadre de l’appel à projet " Hébergement citoyen" des réfugiés

L’Etat soutiendra financièrement les associations pour leur donner les moyens de mettre en place un accompagnement professionnel et individuel pour chaque réfugié pendant une durée d’un an. La contribution financière annuelle sera à hauteur de 1 500 euros par réfugié accueilli.

Une France généreuse et bienveillante s’est exprimée à l’occasion de cet appel à projets. A ses côtés, le gouvernement français a pris des engagements forts et concrets pour répondre à la crise migratoire et assumer son devoir de solidarité envers des populations en demande de protection. »

Réfugié : de l’hébergement au logement

Plus d’informations sur les associations retenues dans le dossier de presse