A la une >>

Inauguration du CHRS Quai de Metz : assurer un hébergement digne pour tous

28 juin 2016 | Mis à jour le 20 juillet 2016

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, a inauguré le centre d’hébergement et de réinsertion sociale Quai de Metz dans le 19ème arrondissement de Paris.

Géré par l’association Emmaüs Solidarité, le centre a bénéficié en 2014 et 2015 du programme d’humanisation que l’État a confié à l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et à la Délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (Dihal). Entièrement réhabilité, il garantit aujourd’hui aux résidents la sécurité, l’intimité et la dignité. Ce programme illustre la pleine mobilisation du gouvernement en faveur de l’hébergement d’urgence.

Réhabiliter les centres pour garantir un accueil digne des résidents

Pour assurer la prise en charge des personnes connaissant de graves difficultés économique et sociale, les centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) se doivent de garantir des conditions d’accueil et d’hébergement respectueuses de la dignité des personnes. En ce sens, l’État a confié à l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et à la Délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (Dihal), un programme d’humanisation des centres d’hébergement.

Lancé en 2008, le programme, auquel l’Anah réserve chaque année une enveloppe de 10 millions d’euros, vise à accroître significativement le niveau de qualité des centres d’hébergement pour un meilleur accompagnement vers le retour au logement. En 2015, après 6 ans de mise en œuvre, le programme a permis :

  • une augmentation du nombre de chambres individuelles (passées de 34% à 42% de la capacité) ;
  • un équipement individuel des chambres plus fréquent en sanitaires et blocs cuisine (16% de chambres équipées avant travaux, 41% après).

Renforcer les capacités d’hébergement

Le gouvernement continue, par ailleurs, de renforcer les capacités d’hébergement puisqu’ont été créées depuis 2012 :

  • 30 000 places d’hébergement généraliste, soit 113 000 places aujourd’hui ;
  • 16 000 places de centres d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA) soit un quasi doublement.

Le logement d’insertion fait aussi l’objet de toutes les attentions : depuis le début du quinquennat, le nombre de places en foyers pour jeunes travailleurs, résidences sociales et pensions de familles et intermédiation locative est passé de 134 199 à 218 893 places. Par ailleurs, comme annoncé lors de la conférence nationale du handicap, 7 500 places de pensions de familles dont un tiers en résidences accueil seront créées dans les 5 ans.

Enfin, le plan de réduction des nuitées hôtelières, qui vise la création de 13 000 places en dispositifs alternatifs, donne des résultats encourageants : près de 5 500 places ont été créées au premier trimestre 2016 (2 569 en hébergement d’urgence, 2 333 places en intermédiation locative, et 536 places de pension de famille).


Le CHRS Quai de Metz réhabilité
Le CHRS Quai de Metz est aujourd’hui composé d’un bâtiment de 18 chambres individuelles et de 22 places en appartements en diffus. Avant sa réhabilitation, la structure était réservée aux hommes et certaines chambres étaient collectives. Chaque chambre comprend désormais une cabine de douche et une kitchenette individuelle. En 2015, 40 personnes, dont 5 Femmes, ont été accompagnées et le centre a connu 6 sorties dont 5 relogements dans le droit commun et 16 nouvelles entrées.
Lieux de transition pour une réinsertion sociale et professionnelle, les CHRS accueillent les personnes connaissant de grandes difficultés économique et sociale. Orientés par les services intégrés d’accueil et d’orientation (SIAO), les résidents sont admis après entretien et signature d’un contrat de séjour. Ils s’acquittent d’une participation financière à leurs frais d’hébergement et d’entretien sur la base d’un barème réglementaire tenant compte de leurs revenus.

Inauguration du CHRS Quai de Metz

Le communiqué de presse - Inauguration du CHRS Quai de Metz : assurer un hébergement digne pour tous (PDF- 31.8 ko)