A la une >>

« Nous mettons en place une politique d’accueil digne »

26 septembre 2016 | Mis à jour le 17 octobre 2016

A l’occasion d’un déplacement au Centre d’Accueil et d’Orientation (CAO) de Tours samedi 24 septembre, avec le Président de la République François Hollande, et dans le cadre du démantèlement prochain de la lande de Calais, la ministre du Logement et de l’Habitat durable Emmanuelle Cosse réaffirme son engagement « pour un accueil structuré, digne et durable » des migrants et des réfugiés.

Les Centres d’Accueils et d’Orientation (CAO), maillons indispensables de la politique d’accueil

Samedi 24 septembre, Emmanuelle Cosse s’est rendue avec le Président de la République François Hollande, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve et la ministre des Affaires sociales et de la santé Marisol Touraine au Centre d’Accueil et d’Orientation (CAO) de Tours qui héberge des migrants.

Après avoir rencontré des demandeurs d’asile ayant été orientés à Tours depuis Calais, les membres du gouvernement ont salué les personnels et volontaires du CAO.

Depuis près d’un an, sur tout le territoire, ce sont plus de 6000 personnes qui ont été accueillies depuis Calais dans 164 Centres d’Accueil et d’Orientation répartis dans 80 départements.

9000 places d’hébergement supplémentaires seront crées

L’évacuation de la lande de Calais, prévue par le gouvernement en lien avec les associations, s’accompagne nécessairement d’une prise en charge spécifique des personnes. Le démantèlement complet ne se fera pas sans proposer à chaque migrant une solution digne de mise à l’abri et un accompagnement vers la demande d’asile.

Emmanuelle Cosse a également rappelé que 9000 places supplémentaires en CAO, financées par l’Etat, seront créées dans les semaines à venir pour accueillir temporairement les migrants et les réfugiés et les orienter vers des solutions d’hébergement et de logement durables.