A la une >>

Hébergement citoyen des réfugiés : Emmanuelle Cosse se félicite de la réussite de l’appel à projets lancé en août dernier

21 septembre 2016| Mis a jour le 17 octobre 2016

L’appel à projets « Hébergement citoyen » initié par Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, s’est clôturé mardi 20 septembre.

Plus de 15 associations ont déposé leur candidature à ce dispositif expérimental destiné à soutenir et accompagner la dynamique de la société civile, qui permettra, à partir de début octobre, l’accueil de plus de 1000 réfugiés supplémentaires chez des particuliers.

En complément de la mobilisation de l’Etat et des collectivités à travers l’ensemble des territoires pour l’accueil des réfugiés, Emmanuelle Cosse souhaite encourager les initiatives citoyennes en ce sens. C’est l’objet de l’appel à projets lancé le 10 août dernier pour développer « l’expérimentation de dispositifs d’hébergement de réfugiés chez les particuliers ».

Cet appel à projets, dont la clôture était fixée au 20 septembre, a rencontré la pleine adhésion des associations engagées dans l’accompagnement des réfugiés, puisque 15 d’entre elles ont fait acte de candidature, permettant la création prochaine de plus de 1000 places d’accueil à domicile, réparties sur l’ensemble du territoire. En effet, à l’issue de l’examen détaillé (actuellement en cours) des dossiers par le ministère du Logement et de l’Habitat durable, les premières places d’hébergement chez les particuliers seront ouvertes dès le début du mois d’octobre.

« Cet appel à projets a rencontré un franc succès qui va permettre de dépasser l’objectif initial de 1000 réfugiés supplémentaires accueillis chez des particuliers, avec un réel parcours d’intégration proposé. Je me réjouis profondément de cette mobilisation, et félicite les associations, et à travers elles les citoyens engagés, qui font honneur à la tradition d’accueil et d’asile de notre pays. Ce n’est qu’avec un engagement partagé entre l’Etat, les élus et la société civile, que nous accomplirons notre devoir de solidarité nationale. » Emmanuelle Cosse

Rappel concernant le dispositif d’hébergement chez les particuliers

Par un engagement financier (jusqu’à 1500 € par personne et par an), l’Etat va soutenir les associations qui mettent en place, depuis plusieurs mois pour certaines, un accompagnement individuel des réfugiés et contribuent à leur parcours d’intégration réussi.

Les personnes majeures, volontaires, ayant obtenu le statut de réfugié sont concernées. Elles seront logées à titre gratuit, sur tout le territoire national et dans des logements comportant au moins une chambre privative. Une convention devra être signée entre le réfugié, le ménage d’accueil et l’association qui les accompagne.

Les futurs hôtes s’engagent pour une durée minimum de 3 mois et jusqu’à un an. Ils ont surtout vocation à participer à l’insertion du réfugié et aux mesures d’accompagnement proposées par l’association.

Le communiqué : Emmanuelle Cosse se félicite de la réussite de l’appel à projets lancé en août dernier (PDF- 151 ko)

Crédits photo Une : Arnaud Bouissou/MEEM-MLHD