A la une >>

Grand Prix National de l’Ingénierie : les lauréats de l’édition 2015

21 octobre 2015

Le « 14e meet.ING de l’ingénierie » qui s’est déroulé dans le cadre du salon et congrès World Efficiency a démontré que les sociétés d’ingénierie françaises innovent et sont mobilisées face au changement climatique.

Le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, (Conseil général de l’environnement et du Développement durable - CGEDD), le Ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique (Direction générale des Entreprises – DGE) et le Ministère du Logement, de l’Égalité des Territoires et de la Ruralité, en partenariat avec Syntec-Ingénierie et en association avec le groupe Le Moniteur ont remis le mercredi 14 octobre 2015 le Grand Prix National de l’Ingénierie.

Le Grand Prix National de l’Ingénierie 2015 est décerné à Brice Bryon, Thibaut Cartigny, Mathieu Doubs, Maxime Mille, Philippe Pasteur, Pierre Ranc, Jean-Luc Mauvais, Mickaël Deffeuillier, Julien Noirot, d’Assystem pour la conception technique du moteur thermique à cylindrée variable « ENERGINE ».

Ce moteur produit de l’énergie mécanique ou électrique à partir de source dont la température est supérieure à 150°C. Issu de la famille des Moteurs à Apport de Chaleur Externe dans lequel aucun carburant n’est brulé, ce moteur innovant peut s’intégrer dans un procédé industriel rejetant de la chaleur afin de la convertir en électricité.

Cette innovation permet également de valoriser la chaleur à l’échappement d’un véhicule pour diminuer sa consommation ou encore atteindre de hauts rendements dans les habitats, les bâtiments tertiaires… Energine a été développé par les ingénieurs d’Assystem en partenariat avec l’institut FEMTO-ST.

Au-delà des défis techniques relevés par l’équipe, ce moteur est la preuve que l’ingénierie apporte des solutions industrielles qui répondent concrètement aux problématiques liées au changement climatique.

Le Prix Aménagement et Construction est décerné à Carine Dunogier, d’Ingérop, pour le projet urbain « Garonne-Eiffel ».

L’ambition de ce projet est la transformation de 128 hectares partiellement en friche au centre de Bordeaux Métropole, en nouveaux quartiers vivants. Le défi est important dans un contexte où les contraintes sont fortes : l’inondation, les infrastructures déjà présentes et le bruit associé ou encore la pollution des sols.

L’ingénierie a apporté des solutions permettant de transformer ces contraintes en moteur du projet urbain en proposant, notamment, d’intégrer l’inondation et la gestion de l’eau au cœur du projet.

L’ingénierie professionnelle a su faire preuve de prouesses techniques et managériales pour apporter des solutions innovantes à un projet dont la construction a débuté fin 2014 et qui se développera sur les deux prochaines décennies.

Le Prix Industrie et Conseil en technologie est décerné à Raphaël Menard d‘Elioth, (groupe Egis), Alain Bour de DFI Telecom et à Laurent Jacquet d’Egis, pour le dispositif de tours de télécommunications « Wind-It ».

Il s’agit d’intégrer une ou plusieurs éoliennes à axe vertical à l’intérieur d’un pylône métallique de grande hauteur, avec un design spécifiquement conçu pour les accueillir. Une convergence concrète des réseaux de communication et d’énergies renouvelables.

L’innovation développée au sein de ce projet permet de réduire dans des proportions considérables, voire d’éviter, le recours à des groupes électrogènes alimentés au fuel. La tour Wind-it peut également produire des excédents d’énergie et contribuer ainsi à l’électrification locale.

Le communiqué de presse : Grand Prix National de l’Ingénierie, les lauréats de l’édition 2015 (PDF- 928.1 ko)

Pour toute information complémentaire, contacts :

Conseil général de l’Environnement et du Développement durable : Maud DE CREPY : Maud.de-Crepy@developpement-durable.gouv.fr  : 01 40 81 68 11
Direction Générale des Entreprises : Anne VIRLOGEUX : anne.virlogeux@finances.gouv.fr : 01 79 84 30 70
Syntec-Ingénierie : Chloé D’Halluin : c.dhalluin@syntec-ingenierie.fr : 01 44 30 49 77