A la une >>

Aménagement et urbanisme

Grand Prix de l’urbanisme

Publié le lundi 2 mai 2016

Le Grand Prix de l’urbanisme, décerné par un jury international, récompense chaque année des acteurs importants de la ville et ville durable. Ce prix est également l’occasion de débattre et de dégager de nouvelles pistes pour l’avenir.

Le Grand Prix de l’urbanisme 2012

17 décembre 2013 | Mis à jour le 15 décembre 2014

En 2012, le jury du Grand Prix de l’urbanisme a tenu a récompensé François Grether, "le plus urbaniste des architectes français", pour sa vision de "La ville sur mesure".

Le Grand Prix de l’urbanisme 2012

Le Grand Prix de l’urbanisme 2012 -

"Une contribution indiscutable, insuffisamment reconnue (malgré plusieurs nominations au Grand Prix de l’urbanisme), à plusieurs opérations d’aménagement majeures des grandes métropoles françaises, en particulier celles de Confluence à Lyon et Batignolles à Paris, concrétisées aujourd’hui sur le terrain. Une réelle ouverture des propositions, mettant en valeur les sites et structurantle développement sans préjuger excessivement des étapes ultérieures de définition du bâti et des espaces ouverts. Une grande qualité pédagogique, un souci de rester simple et accessible.", c’est ainsi que Nathan Starkman, lauréat du Grand Prix de l’urbanisme 1999, a tenu à décrire François Grether.

"La ville sur mesure", proposé par François Grether, est une ville mesurée, bien dimensionnée, sans excès. Une ville qui sait trouver la juste mesures de ses espaces publics, le bon équilibre entre le neuf et l’ancien, et qui recrée des liens avec le paysage et la géographie.

Cette ville ,qui se sait être économe, mets en avant l’équité sociale et territoriale en prenant en compte les lotissements lointains ou encore les petites villes aux ressources limitées.

"La ville sur mesure" est le symbole d’un urbanisme ouvrant les voies de la nouvelle modernité, faisant de l’aménagement une oeuvre collective, une vision de l’urbanisme défendu par François Grether tout au long de sa carrière.