X Midi-Pyrénées

Grand-Cahors : développer et préserver l’habitat

Publié le 30 janvier 2015

Rénovation

Idéalement situé au centre du Sud-ouest, à une heure de Toulouse, le Grand Cahors a adopté un Programme local de l’habitat pour orienter la stratégie du développement de l’habitat sur son territoire. Objectif : améliorer la qualité d’habiter et favoriser l’accueil de nouvelles populations en centre-ville.

Faciliter l’accession au logement pour tous, selon les préoccupations de chacun.

La Communauté d’Agglomération a décidé de mettre en place une Opération programmée d’amélioration de l’habitat et de renouvellement urbain sur le centre-ville de Cahors. Ce programme permet de fixer les objectifs de production de logements pour satisfaire les besoins et définir les priorités à mettre en œuvre. Il a permis de déclencher plusieurs actions phares :

  • la relance de la production de logements aidés
  • le Programme d’interêt général
Le programme d’intérêt général : des aides jusqu’à 70 % du montant des travaux dans 30 communes du Grand Cahors

Le Programme d’intérêt général permet à des propriétaires occupants aux revenus modestes et à des bailleurs (pratiquant des loyers conventionnés) de bénéficier de subventions afin de réaliser des travaux de réhabilitation dans leur logement.

Ce programme est mis en œuvre sur l’ensemble du territoire du Grand Cahors, soit 30 communes. Le Grand Cahors, le Conseil général du Lot, l’Agence nationale de l’habitat, le Conseil régional de Midi-Pyrénées et les communes peuvent vous accorder des subventions. En savoir plus

Mettre en œuvre une politique sociale de l’habitat

Afin d’améliorer les conditions de vie des populations résidentes, la volonté intercommunale du Grand-Cahors est de mettre en œuvre une politique sociale de l’habitat par le biais de la réhabilitation des logements de son territoire et de projet d’aménagement urbain.

Au sein du Grand Cahors, l’Agence nationale de l’habitat contribue à cette politique sociale en requalifiant l’habitat grâce à :

  • la lutte contre l’habitat indigne et le logement très dégradé chez les propriétaires occupants et bailleurs,
  • la lutte contre la précarité énergétique chez les propriétaires occupants et chez les locataires de propriétaires privés
  • la proposition d’une nouvelle offre locative à loyer maîtrisé dont le loyer intermédiaire,
  • l’anticipation du vieillissement de la population

crédits photo : direction du centre-ville de Cahors