A la une >>

François Lamy et George Pau-Langevin à Chanteloup-les-Vignes pour la réussite éducative

27 mars 2013 | Mis à jour le 16 avril 2014

Le Ministre délégué à la Ville et la Ministre déléguée à la réussite éducative étaient jeudi 26 mars à Chanteloup-les-Vignes, dans les Yvelines, à l’occasion de la rencontre de l’Association Ville et Banlieue dédiée à la réussite éducative.

Les deux ministres ont visité le collège René-Cassin, dans lequel leur a d’abord été présenté l’initiative de l’Espace des parents, qui permet d’accueillir des parents d’élèves de façon conviviale, et leur permet d’échanger sur les thèmes de la parentalité avec l’équipe du collège. François Lamy et George Pau-Langevin ont eu l’occasion de discuter avec des mères, et un père d’élève des effets très positifs de cette initiative, pour eux même et pour leurs enfants.

Ils ont ensuite assisté à une partie d’un cours de français destiné à des adultes, majoritairement des femmes, dont la motivation est de pouvoir échanger plus facilement avec les équipes éducatives, par le biais des carnets de correspondances, par exemple. Ils ont ensuite participé à une table ronde de présentation du Programme de Réussite Educative (PRE) de Chanteloup-les-Vignes.

Le déplacement ministériel s’est prolongé ensuite dans une structure associative, le Centre social « Grains de Soleil ». Là encore, les projets de réussite éducative, organisés en cohérence et en coordination avec d’autres structures, portent leurs fruits auprès des enfants, comme des parents. L’apport de l’équipe mobile d’appui psycho-social, proposé dans cette structure a également été mis en avant.

En conclusion de ces rencontres, M. Lamy et Mme Pau-Langevin se sont exprimés devant l’association Ville et Banlieue.

François Lamy a rappelé que la Politique de la Ville soutient les programmes de réussite éducative à hauteur de 80 millions d’euros, près d’un quart du budget de l’Agence nationale pour la Cohésion Sociale et l’Egalité des chances (ACSé). Il a tenu a saluer les professionnels des PRE. « Ce sont près de 2000 professionnels de la réussite éducative qui ont démonté leurs capacités et leurs savoir-faire, et je souhaite pouvoir diffuser leurs modes opératoires, continuer à les valoriser, et à les aider. »