A la une >>

Fin de la trêve hivernale : Cécile Duflot rencontre les préfets d’Ile-de-France

5 mars 2013 | Mis à jour le 16 avril 2014

Introduction, par Jean-Marc Michel {PDF}

Cette année, l’État a réalisé un effort inédit dans le cadre du plan hivernal, partout en France et en particulier en Ile-de-France : nombre de places mobilisées fortement accru, places ouvertes sans attendre les grands froids, ouverture de nouveaux lieux permettant d’accueillir des centres d’hébergement pour un temps donné, afin de limiter le recours à l’hôtel et d’améliorer les conditions d’accueil, notamment des familles.
Aujourd’hui, la priorité est évidemment d’éviter la remise à la rue des personnes accueillies dans le dispositif hivernal. La ministre souhaite voir l’État mettre en œuvre le principe de continuité de la prise en charge, et éviter les ruptures qui sont à la fois humainement inacceptables mais également coûtent, dans la mesure où elles anéantissent les efforts faits pour sortir les personnes de la précarité.

Eviter les expulsions de familles après la trêve hivernale

Dans cette perspective, depuis des semaines, en Ile-de-France, mais aussi ailleurs sur le territoire, les préfets ont réalisé un travail inédit : l’élaboration de plans territoriaux de sortie de l’hiver. Il s’agit d’une première vers la sortie de la « gestion au thermomètre » du dispositif d’hébergement. Voilà qui prendra du temps, mais telle est la volonté du gouvernement, comme l’a annoncé le Premier ministre le 1er novembre dernier, lors de sa visite d’un centre d’hébergement.
Cécile Duflot a également rappelé aux préfets l’importance qu’elle attache à la circulaire portant sur les ménages reconnus prioritaires au titre du Dalo et menacés d’expulsion.
Ce texte, paru en octobre dernier, bien en amont de la fin de la trêve hivernale à présent très proche, doit permettre que cessent les expulsions de familles envers lesquelles l’État a une obligation de relogement. Dans le cadre du Plan contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, le gouvernement porte la volonté d’accélérer le relogement de familles Dalo, dans le cadre d’un plan d’urgence pour 2013.