A la une >>

Favoriser la modernisation et l’innovation dans la filière du bâtiment

30 juin 2015 | Mis à jour le 16 novembre 2015

A l’occasion de la mise en ligne du portail internet du Plan Transition Numérique dans le bâtiment, retour sur un des chantiers majeurs du plan de relance de la construction : la modernisation et l’innovation dans la filière du bâtiment.


Sylvia Pinel a annoncé, le 4 décembre 2014, de nouvelles mesures pour la relance de la construction afin de soutenir les professionnels du secteur. Ces nouvelles mesures visaient à développer l’innovation dans la filière du bâtiment. Le gouvernement y consacre 70 millions d’euros pour mener à bien trois chantiers majeurs.

Un plan de transition numérique du bâtiment

Sur la base du rapport remis à la ministre par Bertrand Delcambre, ambassadeur du numérique, ce plan doit permettre une évolution technologique du secteur du bâtiment. Cela fera baisser les coûts des travaux de construction et d’entretien des bâtiments, augmentera la productivité des entreprises, et favorisera l’attractivité et la création d’emplois.

Dans ce cadre :

  • un comité de pilotage chargé de la déclinaison opérationnelle de ce plan, rassemblant les professionnels du bâtiment et présidé par Bertrand Delcambre, s’est réuni, le 7 avril 2015, pour valider la feuille de route opérationnelle du plan de transition numérique ;
  • un portail du numérique a été mis en ligne par le CSTB afin de fédérer les acteurs de la construction et du bâtiment autour des enjeux du numérique. Les expériences y sont partagées pour diffuser les bonnes pratiques et apporter des solutions en cas de difficulté. Les bénéfices du numérique y sont mis en évidence, notamment pour les petits projets.

Comme le souligne la Ministre : « Avec la mise en ligne de ce portail du bâtiment numérique, nous voulons mettre en évidence et rendre accessibles à tous les documents explicitant les concepts et les démarches autour de la maquette numérique, et les bonnes pratiques en s’appuyant sur les témoignages des acteurs de terrain. Il rassemblera, valorisera et portera à la connaissance des acteurs les premières initiatives, les gains de coûts et de productivité obtenus par l’utilisation des outils numériques ».

> En savoir plus sur le plan de transition numérique

Un plan de recherche et développement sur l’amiante dans le bâtiment :

Ce plan vise à développer des technologies fiables pour réduire les coûts et délais de détection et de traitement de l’amiante, lors des travaux de rénovation des bâtiments. Des actions opérationnelles sont d’ores et déjà mises en place dès 2015 et portent sur :

  • un programme de Recherche et Développement pour la détection et le retrait de l’amiante dans le bâtiment : confié à des organismes de recherche, dont le CSTB, et piloté par un comité rassemblant l’ensemble des acteurs concernés. Ce programme est consacré,par exemple, au développement d’outils de détection portatifs ou encore de la robotisation sur les chantiers. Ses travaux permettront de diminuer les coûts liés à l’extraction de l’amiante lors de la réalisation de travaux ;
  • le développement de ces nouvelles technologies se fera notamment via des appels à manifestation d’intérêt, qui seront lancés en 2015. Ce plan de recherche et développement (R&D) vient renforcer l’annonce faite en septembre 2014 par Sylvia Pinel lors du congrès de l’Union sociale pour l’habitat (USH) d’un nouveau prêt bonifié pour financer les travaux liés à l’amiante.

> En savoir plus sur le plan amiante

Un plan d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique (PACTE)

Création du Programme d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique (PACTE) pour une durée de trois ans en janvier 2015, doté d’un financement public d’environ 30 millions d’euros. Prévu par la feuille de route « Rénovation énergétique des bâtiments » de la Nouvelle France Industrielle, il répond à des attentes fortes des acteurs de la maîtrise d’ouvrage, de la maîtrise d’oeuvre, mais aussi des constructeurs et des assureurs.

> En savoir plus sur le PACTE


La relance de la construction est une priorité du gouvernement pour produire davantage de logements, moins chers et plus vite

Pour restaurer la confiance des investisseurs et des maîtres d’ouvrage, stimuler la production de logements de qualité et répondre aux attentes et aux besoins des Français, Sylvia Pinel a engagé un grand chantier de simplification des règles et normes de construction et d’urbanisme autour de cinq priorités :

  • favoriser l’accession à la propriété
  • simplifier les règles de la construction et développer l’innovation
  • augmenter l’offre de logements neufs, sociaux et intermédiaires
  • renforcer la mobilisation du foncier
  • rénover les logements

> En savoir plus sur le plan de relance

Crédits photo Une : Laurent Mignaux / MLETR.