A la une >>

Favoriser « l’hébergement citoyen » des réfugiés chez les particuliers : Emmanuelle Cosse annonce les résultats de l’appel à projets

30 novembre 2016 | Mis à jour le 2 décembre 2016

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, a présenté aujourd’hui les résultats de l’appel à projets pour accompagner l’hébergement de réfugiés chez les particuliers. Onze associations organiseront l’accueil de 1 361 réfugiés chez des particuliers sur une période de deux ans, dépassant ainsi l’objectif initial.

Face à la crise migratoire sans précédent que connait l’Europe, la société française s’est mobilisée pour accueillir celles et ceux qui viennent chercher refuge en France. Lancé le 10 août 2016, l’appel à projets « Hébergement citoyen » complète le dispositif d’Etat d’accès au logement pour réfugiés. Il vise à encourager et soutenir la mobilisation de la société civile pour développer les dispositifs d’hébergement de réfugiés chez les particuliers.

Les 11 associations retenues auront pour mission d’identifier les familles volontaires et les réfugiés, de préparer l’accueil et d’assurer un suivi permanent. Au total, 846 réfugiés seront hébergés en Ile-de-France et 515 dans les autres régions métropolitaines.

Cette forme d’hébergement solidaire permet d’appuyer les réfugiés dans la réussite de leur parcours d’intégration. L’hébergement citoyen leur permet de prendre le temps d’élaborer un parcours de vie en France et de définir un projet d’accès au logement.
L’Etat soutiendra financièrement les associations pour leur donner les moyens de mettre en place un accompagnement professionnel et individuel pour chaque réfugié pendant une durée d’un an. La contribution financière sera à hauteur de 1 500 euros par réfugié accueilli sur une base annuelle.

« Avec cet appel à projets « hébergement citoyen des réfugiés », j’ai voulu que les politiques publiques soutiennent cette France bienveillante, qu’elles la reconnaissent et lui donnent les moyens de structurer son action. Non pas à la place des grands dispositifs d’accueil d’Etat, mais en complément, avec la vitalité et l’originalité citoyennes. Car, après avoir accueilli des gens en détresse, notre défi commun -citoyens, associations, élus, gouvernement- est bien de leur permettre de se construire un avenir en France » a déclaré Emmanuelle Cosse.

Liste des associations retenues :

- « Les associations du Centre de Kerfleau » (LACK) : 50 réfugiés accompagnés dans le Pays de Lorient ;

- Solidarité Pyrénées : 50 réfugiés accompagnés sur Perpignan et sa périphérie ;

- Association prévention, réflexion et médiation pour l’insertion sociale (APREMIS) : 25 réfugiés accompagnés sur Amiens et sa périphérie ;

- Association Entr’Aide Ouvrière : 50 réfugiés accompagnés en Indre-et-Loire ;

- Fédération de l’Entraide Protestante : 200 réfugiés accompagnés à l’échelle nationale ;

- Association Horizon 77 : 70 réfugiés accompagnés en Seine-et-Marne ;

- Samu Social de Paris : accompagnement de 336 personnes en Ile-de-France ;

- Association La Pierre Blanche : accompagnement de 40 réfugiés dans les Yvelines ;

- Forum Réfugiés Cosi – Singa Lyon – Le Mas : Accompagnement de 90 réfugiés dans le Rhône ;

- SINGA – Groupe SOS : Accompagnement de 400 réfugiés en Ile-de-France ;

- SINGA – La Sauvegarde du Nord : accompagnement de 50 réfugiés dans la métropole Lilloise.

Retrouver :

- Le dossier de presse

Le communiqué de presse - Favoriser « l’hébergement citoyen » des réfugiés chez les particuliers : Emmanuelle Cosse annonce les résultats de l’appel à projets (PDF- 147.3 ko)