A la une >>

Faciliter la participation des producteurs locaux aux marchés publics

9 février 2016

La restauration collective publique, qui touche à la fois les enfants, les salariés et les personnes âgées, a une fonction sociale : proposer à l’ensemble de ces publics des repas équilibrés à des prix réduits. Le Gouvernement s’est ainsi fixé comme objectif, qu’elle soit constituée de 40% de produits locaux et de qualité d’ici à 2017.

Objectifs

Atteindre 40 % de produits locaux et de qualité dans la restauration collective d’ici à 2017, en faisant connaître aux acteurs les possibilités offertes par le code des marchés publics ; en mettant en œuvre des mesures d’accompagnement des collectivités ; en diffusant des bonnes pratiques ; en développant les plates-formes collaboratives.

OÙ EN EST-ON ?
Trois publications ont été diffusées :
► le guide « comment favoriser l’approvisionnement local et de qualité en restauration collective, notamment par une meilleur connaissances des règles du code des marchés publics » ;
► un guide méthodologique pour créer un projet d’approvisionnement de proximité en restauration collective via une plate-forme ;
► une brochure rassemblant des fiches techniques sur les différents soutiens financiers possibles pour l’approvisionnement de la restauration collective en produits locaux et de qualité.
S’agissant des plates-formes collaboratives, un recensement des dispositifs est en cours au niveau régional.