A la une >>

Evacuation du campement de Calais : Bernard Cazeneuve et Emmanuelle Cosse saluent l’engagement partagé entre l’Etat et les associations

20 septembre 2016| Mis a jour le 17 octobre 2016

M. Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur, et Mme Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement et de l’Habitat durable, ont réuni cet après-midi le comité de suivi des centres d’accueil et d’orientation (CAO), pour aborder les questions relatives à la mise en œuvre de la prochaine évacuation du campement de la lande de Calais.

Face à l’ampleur de la crise migratoire constatée en Europe, les ministres ont rappelé la nécessité de la solidarité nationale : une commune ou un territoire ne peut rester seul face aux conséquences locales d’une crise internationale. Depuis plusieurs mois, le Gouvernement met sur pied une politique d’accueil des migrants responsable, structurée et durable.

Selon le constat partagé de l’ensemble des personnes résidant et intervenant sur la lande de Calais, comme pour les habitants du Calaisis, la situation actuelle ne peut perdurer, tant du point de vue humain qu’en termes d’ordre public. Reconnue nécessaire par l’ensemble des acteurs, l’évacuation, constituera une opération d’ordre humanitaire. La transparence des échanges et la confiance partagée avec les associations ont permis de définir un cadre pour la réussite de l’opération :

  • Une information claire et complète sera délivrée à chaque migrant en amont de l’opération ;
  • Un diagnostic sera partagé entre les services de l’Etat et les associations sur le comptage, la situation personnelle et les besoins des migrants présents sur la lande de Calais. En particulier, une prise en charge spécifique sera proposée aux personnes vulnérables -femmes avec enfants, mineurs non-accompagnés,… ;
  • Chaque migrant se verra proposer une solution de mise à l’abri et sera accompagné vers la demande d’asile : le démantèlement sera complet ;
  • Le démantèlement ne démarrera que lorsque les conditions pour proposer une solution à chacun seront réunies.

Depuis près d’un an, 164 CAO ont été mobilisés sur le territoire national, dans 80 départements, et 5 638 personnes ont pu y être orientées, sur la base du volontariat. Elles y ont trouvé un endroit digne, avec un accompagnement sanitaire, social et administratif pour entreprendre leurs démarches. La qualité de cet accueil repose sur la mobilisation des associations partout sur le territoire et a été définie dans une charte élaborée en commun dans cette instance.

Bernard Cazeneuve et Emmanuelle Cosse saluent l’engagement des associations et des Préfets sur l’ensemble du territoire. Cette mobilisation conjointe des services de l’Etat et des acteurs associatifs est une condition indispensable à la réussite du démantèlement du campement de la lande de Calais.

Le communiqué de presse : Evacuation du campement de Calais - Bernard Cazeneuve et Emmanuelle Cosse saluent l’engagement partagé entre l’Etat et les associations (PDF- 45.8 ko)