A la une >>

En route pour Quito

3 juin 2016 | Mis à jour le 17 juin 2016

Jeudi 2 et vendredi 3 juin, la ministre du Logement et de l’Habitat durable Emmanuelle Cosse s’est rendue à Berlin pour le German Habitat Forum, nouvelle étape vers la conférence Habitat III qui se tiendra à Quito en octobre 2016. La France, co-présidente de l’évènement, et la ministre du Logement ont présenté leurs ambitions pour la ville durable.


Le German Habitat Forum : comment améliorer la qualité de vie dans nos villes ?

Organisé par le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement et le Land de Berlin les 1er et 2 juin, le German Habitat Forum propose, deux jours durant, une série d’ateliers et de conférences pour ouvrir le débat sur les solutions urbaines durables.

En clôture de la deuxième journée du forum consacrée aux solutions pour la ville du futur, et dans la continuité de la COP21, Emmanuelle Cosse a rappelé la réglementation ambitieuse dont la France est en train de se doter en matière à la fois énergétique et environnementale, en plafonnant par exemple les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments sur tout leur cycle de vie (construction, gestion et déconstruction). Elle a notamment rappelé la sortie, d’ici septembre, d’un double label sur la performance énergétique BEPOS et bas carbone.

Pour autant, il est fondamental que les villes se dotent de stratégies à la bonne échelle de développement, et c’est tout l’enjeu de l’accord qui devra émerger lors de la conférence Habitat III qui se tiendra à Quito en octobre 2016.

Les ambitions de la France pour une bonne mise en œuvre d’Habitat III

La France attend de la conférence Habitat III qu’un accord international soit conclu en vue d’un développement innovant et dynamique, respectueux des hommes et de l’environnement. Pour Emmanuelle Cosse, cela est possible à trois conditions :

  • Continuer à lutter contre la pauvreté urbaine en s’efforçant de réduire les inégalités et l’injustice sociale dans l’habitat ;
  • Placer les enjeux climatiques au cœur du développement des territoires. A ce titre, la COP21 a marqué un tournant, en démontrant que les villes conduisent d’ores et déjà des actions concrètes pour proposer un habitat durable, à l’instar de l’Alliance mondiale pour le bâtiment ;
  • Aller dans le sens d’une gouvernance démocratique, en instaurant davantage de dialogue entre les citoyens et les acteurs de la ville, publics comme privés.
Zoom sur… la conférence Habitat III
Vingt ans après Habitat II, la 3e conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable, Habitat III, se tiendra du 17 au 21 octobre 2016 à Quito, en Equateur. Co-présidée par la France et l’Equateur, elle devra établira un nouvel Agenda urbain mondial qui fixera le cadre stratégique et normatif international pour les vingt prochaines années.

Rencontre avec la ministre Barbara Hendricks

Le déplacement d’Emmanuelle Cosse à Berlin a également été l’occasion d’une rencontre avec la ministre fédérale allemande de l’Environnement, Barbara Hendricks. Ensemble, Emmanuelle Cosse et Barbara Hendricks ont pu partager leurs expériences et leurs ambitions pour l’habitat durable.

De même, la visite du premier immeuble zéro carbone de Berlin prouve qu’habiter mieux son logement, de manière plus confortable, durable, et abordable est une solution privilégiée pour vivre mieux et protéger la planète.