A la une >>

Emmanuelle Cosse remet le Grand prix de l’urbanisme et dévoile le palmarès des Jeunes urbanistes

1er décembre 2016| Mis a jour le 2 décembre 2016

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, a remis mercredi 30 novembre le Grand Prix de l’urbanisme à Ariella Masboungi, architecte-urbaniste en chef de l’Etat et inspectrice générale du développement durable. Huit équipes d’urbanistes ont également été distinguées dans le cadre du Palmarès des jeunes urbanistes.

Le Grand prix de l’urbanisme 2016 a distingué, celle qui en fut la militante pendant de nombreuses années : Ariella Masboungui. « Une militante de mon ministère, au service du bien commun et animée par l’intérêt général », pour Emmanuelle Cosse, qui voit en Ariella Masboungi, « celle par qui ce Grand Prix existe et rayonne au-delà des frontières nationales ».

Architecte-urbaniste en chef de l’Etat et inspectrice générale du développement durable, Ariella Masboungi a fait vivre ce Grand prix, tout au long de sa carrière, elle a également su grâce à son rôle de passeur, à son esprit d’ouverture et à son regard critique, englober dans le projet urbain toutes les disciplines et les pratiques qui produisent la ville pour transcender la seule planification.

Les lauréats précédents
2015, Gérard Penot. 2014, Frédéric Bonnet, 2013, Paola Vigano - 2013, Paola Vigano - 2012, François Grether - 2011, Michel Desvigne et JoanBusquets, prix spécial Europe - 2010, Laurent Théry - 2009,François Ascher - 2008, David Mangin - 2007, Yves Lion - 2006,Francis Cuillier et Prix spécial du jury Jean Frébault - 2005, Bernard Reichen et Grand prix spécial du jury à Alvaro Siza - 2004, Christian de Portzamparc et Prix spécial du jury à Bernardo Secchi - 2003, Michel Corajoud - 2002, Bruno Fortier, 2001, Jean-Louis Subileau - 2000, Alexandre Chemetoff et Grand prix Europe décerné exceptionnellement à Manuel de Sola-Morales, Barcelone - 1999, Philippe Panerai et Nathan Starkman - 1998, Christian Devillers -1993, Bernard Huet- 1992, Antoine Grumbach - 1991, Jean Dellus -1990, Jean-François Revert - 1989, Michel Steinebach.

Qu’est-ce que le Grand Prix de l’urbanisme ?

Attribué annuellement par un jury international de haut niveau, présidé par le directeur général de l’Aménagement, du Logement et de la Nature au ministère en charge de l’Urbanisme, le Grand prix de l’urbanisme salue généralement, parmi les nombreux métiers de la ville, celui qui agit sur l’espace urbain quelles que soient l’échelle et la nature de l’intervention.

Le Grand prix de l’urbanisme est attribué à une personnalité ayant particulièrement œuvré dans la création ou la réflexion urbaine. Il contribue à mieux faire connaître les enjeux de l’urbanisme contemporain en mettant en valeur les meilleurs des professionnels qui y contribuent.

Le Grand prix de l’urbanisme

8 équipes de jeunes urbanistes

Au cours de cette même journée, et comme le veut la tradition, Emmanuelle Cosse a salué huit équipes de jeunes urbanistes, distingués par le palmarès des jeunes urbanistes du ministère du logement et de l’habitat durable. Ce palmarès est organisé tous les deux ans depuis 2005. À chaque session , les lauréats,par leurs parcours variés et leurs expériences singulières,donnent à voir de nouvelles manières d’exercer leur métier, plus près du terrain et des populations.

Les huit équipes lauréates
Atelier Altern,
Romain Champy,
Grau,
Mulle & Parmentier,
Antoine Petitjean,
PLATEAU URBAIN,
Ville ouverte,
YA+K

"Ces jeunes urbanistes encouragent la créativité et intègrent dans leur démarche les objectifs d’un monde plus juste et durable ».

Ils se positionnent comme facilitateurs dans la fabrique du projet aux côtés des autres acteurs de la ville qui sont les maîtres
d’ouvrage, les techniciens des villes, les entreprises et les usagers-habitants des lieux.

Le Palmarès des jeunes urbanistes

Crédits photo Une : Emmanuel Bouquet/MEEM-MLHD