A la une >>

Emmanuelle Cosse accompagne les équipes du Samu social lors d’une maraude à Paris

21 décembre 2016 | Mis à jour le 23 décembre 2016

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, accompagnée d’Eric Pliez, président du Samu social de Paris, a participé, le 20 décembre à une maraude dédiée aux signalements adressés au 115 au cours de la journée. La ministre du Logement s’est ensuite rendue au centre d’hébergement Romain Rolland à Montrouge pour saluer toutes celles et ceux qui se mobilisent toute l’année pour accueillir dignement les sans-abris.

 >> Retour sur le déplacement d’Emmanuelle Cosse en images

Déplacements d'Emmanuelle Cosse avec le Samu Social

La ministre du Logement s’est d’abord rendue dans un centre du Samu social de Paris puis a participé à une maraude dans les 13ème et 14ème arrondissement de Paris et s’est enfin rendue au centre d’hébergement Romain Rolland à Montrouge.

Le Centre Romain Rolland, un lieu d’accueil pour une prise en charge prolongée

Centre mixte, et conçu spécialement pour accueillir les publics en situation de grande précarité, le lieu dispose d’aménagements facilitant la prise en charge, dans le respect des normes d’accessibilité des personnes à mobilité réduite. La qualité du lieu témoigne d’une véritable volonté d’accueillir dignement les personnes. La salle de restauration reste ouverte jusqu’à 4 heures du matin, permettant à toute personne hébergée de se restaurer quelle que soit son heure d’arrivée. Le centre Romain Rolland est ainsi le seul centre parisien à offrir un repas chaud toute la nuit.

Pour avoir accès à un hébergement continu, les personnes doivent en formuler la demande. Chaque personne hébergée s’engage à travers un contrat de séjour à accepter un suivi psycho-social, à respecter les équipes, le lieu et la tranquillité du quartier, et à participer à certaines activités.
>> Plus d’informations sur le centre

Quelles dispositions pour le démarrage de la campagne hivernale ?

Dans le cadre de la préparation de la campagne hivernale à venir, Emmanuelle Cosse a adressé un courrier aux Préfets afin de les sensibiliser aux enjeux de la période hivernale. Ce courrier a rappelé les dispositions à mettre en œuvre :

  • afin d’anticiper au mieux la période hivernale, il leur est demandé de concerter l’ensemble des acteurs au niveau local pour envisager les solutions à mettre en œuvre.
  • cette concertation a lieu également au niveau national avec une réunion préparatoire à la campagne hivernale tenue le 25 octobre 2016 entre la DGCS et les principales têtes de réseaux associatifs. D’autres réunions sont prévues en cours de période hivernale et après le 31 mars pour dresser un bilan.
  • il est rappelé aux Préfets que l’ouverture des places devra se faire dans le respect des conditions de dignité de l’accueil.
  • cet accueil soit s’accompagner d’une évaluation systématique des personnes hébergées et il est rappelé de veiller à éviter les sorties « sèches » c’est-à-dire sans proposition d’hébergement dans une structure pérenne.
  • il est aussi rappelé que les places ouvertes au titre de la période hivernale ne doivent pas être fermées en cours de période.
  • la période hivernale devra s’articuler avec les plans de réduction des nuitées hôtelières d’une part et d’accueil des réfugiés.