A la une >>

Emmanuelle Cosse à l’Assemblée générale des Entreprises Sociales pour l’Habitat

17 juin 2016 | Mis à jour le 8 juillet 2016

Jeudi 16 juin, la ministre du Logement et de l’Habitat durable est intervenue en clôture de l’Assemblée générale de la Fédération des Entreprises Sociales pour l’Habitat (ESH). Elle a tenu à encourager le rôle essentiel de ces entreprises pour le logement social, et a rappelé son engagement pour un logement abordable et de qualité.

Le logement social, une priorité partagée

Dans son discours de clôture, Emmanuelle Cosse a salué l’action des Entreprises Sociales pour l’Habitat (ESH) en faveur de l’égalité dans l’accès au logement.

Qu’est-ce qu’une « ESH » ?
La fédération des Entreprises Sociales pour l’Habitat (ESH) compte 240 entreprises qui gèrent ensemble 2,3 millions de logements, soit la moitié du parc social français. En construisant plus de 50 000 logements sociaux chaque année, ces entreprises s’engagent sur les territoires pour un logement de qualité accessible au plus grand nombre, au service de la mixité sociale.

Les actions d’Emmanuelle Cosse en faveur du logement social

La ministre Emmanuelle Cosse a rappelé son engagement pour le logement abordable et l’habitat durable aux côtés des acteurs tels que les ESH.

« Nous sommes rassemblés par une priorité commune de justice sociale : assurer à tous nos concitoyens la possibilité d’accéder à un logement abordable, de qualité, là où ils souhaitent vivre. » Emmanuelle Cosse

Si les chiffres de production de logement social sont positifs (120 000 logements locatifs sociaux lancés en 2016, 140 000 dès l’an prochain), de nombreuses mesures ces derniers mois ont permis des avancées en matière de financement  : 

  • le fonds national des aides à la pierre, lancé en 2015, vise à pérenniser le financement ;
  • la mutualisation des fonds propres des bailleurs sociaux permet, elle, d’accélérer la production de logements sociaux et les réhabilitations ;
  • avec les « prêts de haut de bilan », 2 milliards d’euros ont été débloqués pour permettre aux organismes HLM de construire 20 000 logements supplémentaires et d’en rénover 150 000 dans les prochaines années ;

Le projet de loi Egalité et Citoyenneté, actuellement en discussion, vise à favoriser la mixité sociale dans l’habitat et à redonner la possibilité à chacun de choisir l’endroit où il habite en cassant les logiques de ségrégation sociale et territoriale.
Ce projet de loi sera examiné le 27 juin prochain à l’Assemblée nationale.

La réforme d’Action Logement, enfin, permettra une meilleure efficacité et de mieux répondre aux besoins des salariés et des entreprises.

En savoir plus sur le financement du logement social