A la une >>

Emmanuelle Cosse à Dijon : « Les jeunes sont les premières victimes du logement cher »

25 novembre 2016 | Mis à jour le 28 novembre 2016

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, s’est rendue à Dijon, le 25 novembre. Elle y a abordé les thèmes du logement abordable et de l’habitat des jeunes à l’occasion de la clôture des 4èmes assises nationales de l’Union nationale pour l’habitat des jeunes (UNAHJ) qui avait pour thème : « Construisons l’habitat citoyen de demain »


 
La jeunesse : une priorité gouvernementale

Lors de son intervention, Emmanuelle Cosse a souligné l’importance de la question du logement des jeunes :

« L’objectif est de faire en sorte que les jeunes trouvent les conditions de leur autonomie et de leur émancipation, et ce quelle que soit leur condition sociale ».

A cette occasion, la ministre du Logement a rappelé les mesures mises en place par le gouvernement en faveur des jeunes dans le domaine du logement :

  • l’encadrement des loyers à la relocation
  • le lancement, avec Action Logement, du dispositif VISALE
  • la création d’un véritable statut de la colocation

Encourager l’offre « Habitat Jeunes »

Emmanuelle Cosse a précisé la nécessité de développer une offre de logement « adaptée aux parcours résidentiels des jeunes » tout en favorisant le développement de logements abordables et adaptées à leurs besoins : les résidences dites « Habitat Jeunes » proposées par l’UNHAJ sont un exemple concret de cette offre adaptée aux jeunes.

A cet égard, la ministre du Logement a annoncé la signature d’un nouvel accord-cadre de 3 ans (2017-2019) d’ici la fin du mois de décembre 2016 pour soutenir le développement quantitatif et qualitatif, de l’UNHAJ.

« Le projet « Habitat Jeunes » est l’expression de la volonté des adhérents de l’UNHAJ de contribuer dans les territoires à l’autonomie, à la socialisation et à l’émancipation des jeunes, en agissant à la fois par l’habitat et dans les différents domaines où se forge leur qualification sociale. Il s’agit au final de créer les conditions pour que les jeunes accueillis construisent leur entrée dans la vie adulte et citoyenne ».

Un souci partagé de mixité sociale

Les solutions « Habitat Jeunes » ont aussi le souci de favoriser un brassage des populations à partir d’une ouverture sur le quartier et le territoire, et une mixité sociale à partir des équilibres de population des jeunes accueillis et logés.

« Ce défi social est majeur : il est grand temps de mettre fin à la ghettoïsation qui fracture notre pays et de conduire une action déterminée de mixité sociale ».

Sur la question du logement des jeunes et de la mixité sociale, Emmanuelle Cosse a précisé que le projet de loi Egalité et Citoyenneté vise à faire du logement un levier de mixité et de cohésion sociale, en particulier à travers une meilleure répartition territoriale des attributions de logements sociaux et le renforcement de la loi SRU pour lutter contre la ségrégation entre les territoires.

La ministre du Logement a conclu son intervention sur le thème majeur de la transition énergétique et du logement en annonçant l’appel à manifestation d’intérêt qui sera lancé au cours des prochaines semaines. Il a vocation à inciter les gestionnaires et les propriétaires de structures, adhérentes ou non à l’UNHAJ, à s’inscrire dans une démarche de réhabilitation de leur offre répondant clairement aux nouveaux enjeux économiques, écologiques et sociétaux. Il ouvrira aussi l’accès aux dispositifs et aides permettant d’optimiser, notamment dans le cadre de la transition énergétique, les plans de financement de chaque opération.

Retour en vidéo sur les assises :

Crédits photo : Bernard Suard/MEEM - MLHD.