A la une >>

Discours de Sylvia Pinel : Congrès de l’association nationale des élus de la montagne (ANEM)

17 octobre 2014 | Mis à jour le 27 novembre 2014

Intervention de Sylvia Pinel lors du congrès annuel de l’Association nationale des élus de la montagne (ANEM), qui s’est tenu jeudi 16 octobre 2014 à Chambéry (73).

Monsieur le Préfet, Monsieur le Président du Conseil Régional, cher Jean-Jacques,
Monsieur le Président du Conseil général, Hervé Gaymard, Madame la Présidente de l’Anem, chère Frédérique, Monsieur le Secrétaire général de l’ANEM, Laurent Wauquiez, Monsieur le Président de la commission permanente du CNM, cher Joël, Madame la députée, Chère Bernadette Laclais, Monsieur le Maire-Maire Européen, Mesdames et messieurs les parlementaires, Mesdames et messieurs les élus, Mesdames et messieurs,

C’est toujours avec beaucoup de plaisir que je reviens dans cette belle ville de Chambéry. Je suis venue en janvier dernier, pour l’inauguration du salon Grand Ski, lorsque j’étais ministre de l’artisanat, du commerce et du Tourisme, et je constate à chaque fois que votre réputation de « capitale » de la montagne n’est pas usurpée.

Ce trentième congrès de l’ANEM est un moment important pour tous les territoires de montagne.
C’est aussi un moment important pour votre association.

Vous allez demain lors de votre assemblée générale, désigner une nouvelle équipe.

Je souhaite aujourd’hui féliciter chaleureusement toute l’équipe actuelle et notamment sa Présidente, chère Frédérique, pour le travail que vous avez accompli ces deux dernières années, et pour votre implication sur de nombreux sujets essentiels pour le développement des zones de montagne.

Je sais que votre association travaille depuis maintenant 30 ans pour défendre ardemment les territoires de montagne.

C’est un beau succès que nous devons célébrer pendant les deux jours de votre congrès.

Le discours de Sylvia Pinel dans son intégralité (PDF- 262 ko)