A la une >>

Discours de Sylvia Pinel : Assemblée générale de la CAPEB

9 avril 2015

Discours prononcé mercredi 8 avril 2015 par Sylvia Pinel à l’occasion de l’Assemblée générale de la CAPEB

" Monsieur le Président, (Patrick Liebus)
Mesdames, Messieurs les élus,
Mesdames, Messieurs les professionnels,
Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi, tout d’abord, Monsieur le Président, de vous remercier très chaleureusement pour votre invitation à clôturer cette première journée d’assemblée générale de votre Confédération. C’est un grand plaisir pour moi d’être parmi vous aujourd’hui et de vous retrouver.

Vous connaissez l’engagement du gouvernement et tout particulièrement de mon ministère en faveur de la filière du bâtiment et de la construction.

Avec près de 370 000 entreprises réparties sur l’ensemble du pays, près de 700 000 actifs et 69 000 apprentis, l’artisanat dans le bâtiment est au cœur de l’économie de notre pays, et participe au développement de tous nos territoires et vous connaissez mon attachement aux territoires et aux territoires ruraux en particulier.

Le contexte actuel est particulièrement difficile et vous venez de le rappeler monsieur le président.

La part du budget des ménages consacrée au logement s’est accrue ces dernières années : elle a plus que doublé en 50 ans, les taux d’efforts les plus importants se concentrant, malheureusement, sur les plus faibles revenus.

Or, le logement joue un rôle central pour notre économie et pour la reprise de la construction.

Il est aussi une préoccupation majeure des Français et un facteur essentiel de la compétitivité des entreprises.

Le bâtiment a beaucoup souffert de la crise.

Dans votre dernière note de conjoncture vous soulignez que l’année 2014 marque la 3ème année consécutive de recul de l’activité.

Depuis 2010, c’est ainsi plus de 50 000 emplois qui ont été détruits dans l’artisanat du bâtiment. J’ai bien conscience de cette réalité.

Et il nous faut inverser cette tendance.
J’ai engagé depuis le début de l’année un tour de France de la construction, et j’ai pu constater à Bordeaux, à Montpellier, à Rennes, à Marseille, la même énergie dans les territoires et la même détermination des acteurs à dépasser cette crise."

Le discours dans son intégralité : Assemblée générale de la CAPEB (PDF- 139.3 ko)