A la une >>

Discours de Sylvia Pinel : 45ème Congrès de la Fédération des Promoteurs Immobiliers

6 juillet 2015

Discours prononcé le jeudi 25 juin 2015 au 45ème Congrès de la Fédération des Promoteurs Immobiliers

« Je suis très heureuse d’être parmi vous aujourd’hui à Bordeaux pour clôturer le 45e congrès de votre fédération et je veux vous remercier, Monsieur le Président, pour votre invitation.

Vos débats et vos échanges constituent en effet autant de contributions pour la poursuite de nos objectifs en faveur de la relance de la construction et de la promotion immobilière.

Et je souhaite, M. le Président, au moment où votre mandat s’achève, vous adresser un message de sincères remerciements pour l’action que vous avez menée à la tête de la FPI.

Je voudrais rendre hommage à votre sens des responsabilités, à votre engagement et à votre force de proposition, qui nous ont permis de nouer ensemble un dialogue solide et constructif durant cette période tout à fait cruciale.

Nous avons toujours eu des discussions franches et directes, et je sais que nous partageons une même ambition : répondre aux besoins et aux attentes des Français en matière de logement et j’ai particulièrement apprécié de travailler avec vous.

Permettez-moi également de saluer l’élection d’Alexandra François Cuxac à la présidence de votre fédération.

Je suis heureuse que le choix de l’ensemble de la profession se soit porté sur une femme, qui plus est originaire de la région Midi-Pyrénées qui m’est particulièrement chère comme vous le savez.

Je suis convaincue que notre collaboration sera fructueuse et je vous souhaite, Madame la Présidente, une pleine réussite dans vos nouvelles fonctions.

Ici à la FPI bien sûr, mais également au sein du Conseil supérieur de la Construction que j’ai installé la semaine dernière, et dont vous avez pris la vice-présidence.

Vous le savez, le plan de relance que nous avons annoncé avec le Premier ministre en juin et en août dernier poursuivait un triple objectif : relancer l’activité économique, répondre aux difficultés rencontrées par le secteur bâtiment, notamment du point de vue de l’emploi, et permettre aux Français d’accéder à un logement de qualité à un prix abordable. (...) »