A la une >>

Discours de Sylvia Pinel : 2ème journée nationale des pôles départementaux de lutte contre l’habitat indigne

9 avril 2015

Discours prononcé par Sylvia Pinel le mercredi 8 avril à l’occasion de la jounée nationale des pôles départementaux de lutte contre l’habitat indigne.

Monsieur le Délégué interministériel,
Mesdames, Messieurs les Directeurs,
Mesdames, Messieurs les partenaires,
Mesdames, Messieurs,

Je suis très heureuse d’être parmi vous aujourd’hui pour conclure cette 2ème journée nationale des Pôles Départementaux de Lutte contre l’Habitat Indigne.

Je tiens tout d’abord à saluer la qualité des expériences qui vous ont été présentées durant toute cette journée et celle des échanges qui ont suivi.

Ils sont la preuve tangible de l’engagement quotidien de l’Etat, des collectivités et des associations pour accompagner les personnes démunies et mal logées.

Dans le cadre de mon action contre le mal logement, et dans un contexte d’aggravation de la précarité, la lutte contre l’habitat insalubre est l’une de mes priorités.

L’Agence nationale de l’habitat (ANAH) a par exemple consacré plus de 133 millions d’euros en 2014 au traitement de l’habitat indigne et très dégradé. Ainsi, plus de 9 000 logements ont pu être réhabilités grâce à ces aides. Et comme vous le savez nous avons décidé avec le Premier ministre d’abonder de 70 millions le budget de l’ANAH pour 2015 pour accompagner les ménages modestes dans leur travaux de rénovation.

En parallèle, de nouvelles opérations majeures de requalification d’habitat dégradé voient le jour. C’est notamment le cas à Clichy-sous-Bois, où une ORCOD d’intérêt national vient d’être créée. Ce programme va permettre de traiter les co-propriétés en proie à de graves difficultés urbaines et sociales, où les situations d’indignité sont très nombreuses.

Des études sont également en cours à Grigny, et à Marseille où je me suis rendue fin février. Un effort particulier y est en effet nécessaire.

A l’issue de cette visite, j’ai confié à Christian Nicol une mission d’expertise sur l’habitat privé dégradé et le Pôle national de lutte contre l’habitat indigne est pleinement associé à cette démarche.

Je souhaite aussi qu’une réflexion avec l’ANAH soit engagée au dela de ces grands ensembles sur les plus petites copropriétés en vue d’élaborer un plan pluriannuel.

Vous le voyez, l’Etat est fortement mobilisé sur ce sujet.

Le discours dans son intégralité : 2ème journée nationale des pôles départementaux de lutte contre l’habitat indigne (PDF- 118.4 ko)