A la une >>

Discours d’Emmanuelle Cosse : clôture de l’Assemblée générale de la Fédération des offices publics de l’habitat

27 mai 2016

Discours prononcé par Emmanuelle Cosse lors de la clôture de l’Assemblée générale de la Fédération des offices publics de l’habitat jeudi 26 mai à Poitiers

« Mesdames et Messieurs les Parlementaires,
Monsieur le Président de la Fédération des offices publics de l’habitat, cher Alain CACHEUX,
Monsieur le Président de l’Union sociale de l’habitat, cher Jean-Louis DUMONT,
Mesdames et Messieurs les membres du Conseil fédéral,
Mesdames et Messieurs,
 
Je suis particulièrement heureuse d’intervenir dans votre Assemblée générale, ici à Poitiers, et je veux donc avant toute chose vous remercier, cher Alain Cacheux, pour votre invitation.

J’avais tenu à vous recevoir très rapidement après ma prise de fonction, ainsi que bien d’autres responsables ici présents. Et c’est un plaisir que de vous retrouver aujourd’hui à l’occasion de ce rendez-vous majeur de la vie de votre Fédération, placé cette année sous un mot d’ordre auquel j’adhère pleinement : « Les offices, un modèle d’avenir – 265 OPH en mouvement pour le progrès social et les territoires ».

Car l’engagement et l’ambition que vous affichez ainsi pour le logement social sont, vous le savez, au cœur de ma vision de l’habitat dans notre pays, et guident l’action de mon ministère au quotidien.

Ce qui nous rassemble toutes et tous ici, au fond, c’est une priorité commune de justice sociale : assurer à tous nos concitoyens la possibilité d’accès à un logement abordable, de qualité, là où ils souhaitent vivre.

L’ambition est grande, elle appelle la mobilisation de tous et la solidarité entre tous, mais elle est impérative. Car le logement n’est pas un bien comme un autre. C’est, pour chacun, un bien indispensable à l’émancipation et la construction d’un projet de vie. C’est, pour tous, un bien commun, levier majeur de cohésion sociale et d’équilibre entre les territoires.

Mon objectif, c’est donc que toutes celles et tous ceux qui vivent sur notre territoire puissent trouver l’offre de logement adaptée à leurs capacités financières, à leurs attaches territoriales, à leurs besoins de mobilité et à leur parcours de vie. 

Et notre atout majeur pour cela, c’est le maillage territorial du logement social dans notre pays, dans lequel les Offices publics de l’habitat jouent un rôle central. [...] »

Le discours dans son intégralité : clôture de l’Assemblée générale de la Fédération des offices publics de l’habitat (PDF- 303 ko)