A la une >>

Devant les artisans du bâtiment, Emmanuelle Cosse réaffirme son engagement pour la construction et l’habitat durable

14 avril 2016 | Mis à jour le 25 avril 2016

Jeudi 14 avril, en clôture de l’Assemblée générale de la CAPEB (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment), Emmanuelle Cosse a rappelé aux professionnels l’action du gouvernement en faveur de la relance de la construction, et leur a réaffirmé son engagement pour le logement et l’habitat durable au service du bien-être de tous.

L’effet des mesures de relance de la construction

Grâce au plan national de relance de la construction, la conjoncture pour la construction neuve se redresse, et l’activité en entretien-rénovation a cessé de se dégrader. Les cinq grandes priorités du plan de relance affichent d’ores et déjà des résultats notoires :

Réussir la transition énergétique de nos bâtiments, c’est faire un pas décisif dans la transition écologique que nous devons mener à bien. » Emmanuelle Cosse

Les enjeux de la rénovation et de la réhabilitation

Pour conforter la construction neuve et accélérer la rénovation de l’existant, Emmanuelle Cosse a également rappelé une série de nouvelles mesures, comme la prolongation du dispositif Pinel en 2017 à hauteur de 50 000 euros par an, la possibilité de cumuler le CITE et l’éco-PTZ ou encore l’augmentation des prêts à la rénovation de la Caisse des Dépôts pour les bailleurs sociaux.

Moderniser la filière du bâtiment

Une reprise durable et crédible du secteur de la construction ne saurait se faire sans innovation. A ce titre, le Plan pour la Transition Numérique du Bâtiment ou encore le Programme d’action pour la construction et la transition énergétique (PACTE) accompagnent les entreprises dans l’évolution de leurs pratiques par le renforcement de la formation et la diffusion des savoir-faire, que ce soit dans les nouveaux matériaux, le numérique ou les nouvelles techniques de mise en œuvre.

La nouvelle règlementation environnementale et les chantiers à venir

Afin de pérenniser la croissance qui reprend, Emmanuelle Cosse a réaffirmé sa volonté de faire évoluer trois chantiers en cours :

  • La nouvelle Règlementation Environnementale et les bâtiments à énergie positive, actuellement en phase d’expérimentation pour un réajustement prochain qui prendra en compte les retours d’expérience des professionnels ;
  • Le carnet numérique, « carte vitale » du bâtiment : prévu dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte, il sera une évolution majeure pour la bonne maîtrise de son logement. Afin qu’il soit le plus complet et didactique possible, sa mise en place fera l’objet d’un appel à projets pour recueillir les solutions pertinentes et reproductibles ;
  • Continuer à s’appuyer sur les avis rendus par le Conseil Supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique, qui permettent de faire évoluer les textes en accord avec les professionnels de la filière.
Qu’est-ce que la CAPEB ?
La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) est l’organisation professionnelle représentative des 370 000 entreprises du bâtiment en France. Depuis 1946, elle œuvre à défendre les intérêts économiques et sociaux des professionnels du bâtiment. Consulter le site internet de la CAPEB

Crédits photo Une : Arnaud Bouissou / MEEM-MLHD