A la une >>

Déplacement de Cécile Duflot en Auvergne

6 décembre 2012 | Mis à jour le 16 avril 2014

Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, a effectué un déplacement à Clermont-Ferrand avant de participer, en fin d’après-midi à l’hôtel Matignon réunion préparatoire à la Conférence nationale contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale qui se tiendra les 10 et 11 décembre.

À Clermont-Ferrand, la ministre a visité la chaufferie bois du quartier de la Gauthière. Accompagnée par Serge Godard, le maire de Clermont-Ferrand, Cécile Duflot a apprécié la qualité et la prise en compte de la dimension environnementale de ce nouvel équipement de chauffage urbain, qui va bientôt fonctionner à partir de biomasse. Elle s’est ensuite rendue en tram dans le quartier voisin de Saint-Jacques, où elle a visité la résidence de logement social Bergson. Cet HLM bénéficie d’une opération de rénovation thermique menée par Auvergne Habitat.

La ministre a ensuite participé au colloque organisé à l’occasion du 30e anniversaire de la loi Quilliot qui fixe les relations et obligations réciproques entre les propriétaires et les bailleurs. Une loi qui, en affirmant dans son article 1er que « le droit à l’habitat est un droit fondamental », se plaçait en précurseur de la loi de 2007 qui consacre le droit opposable au logement.

Au cours de son discours Cécile Duflot a souligné combien le logement « ne peut pas se réduire à une simple marchandise. Il est au contraire un bien de première nécessité. Il est un droit. » Ce qui justifie la protection des plus faibles face à des situations locatives déséquilibrées, en particulier lors des situations de pénurie.

Par ailleurs, Cécile Duflot a également indiqué que la loi sur le logement prévue pour le 1er semestre 2013 prévoirait un dispositif d’encadrement des loyers s’appuyant sur des observatoires locaux qui seront créés courant 2013. Le comité scientifique préparant la démarche de ces observatoires sera installé la semaine prochaine.

En début d’après midi, la centrale de mobilité régionale « Auvergne mobilité » rassemblant les autorités organisatrices de transport a également été présentée à madame Duflot. Une initiative ambitieuse pour optimiser l’information des habitants et la qualité du service rendu, un enjeu majeur pour l’égalité des territoires.